Mars 2003 : Premiers bombardements criminels US sur Bagdad

Le 19 mars 2003, à 21h37, soit quelques heures après la fin de l’ultimatum de 48h du président George W. Bush – demandant au président irakien Saddam Hussein, ainsi qu’à ses fils Oudaï et Qusay, de quitter l’Irak – les bombardiers de l’armée US ont lancé leurs premiers missiles sur Bagdad. C’était là le commencement d’une guerre effroyable. Le monde a pu voir en temps réel, le déluge de missiles « le plus massif de l’histoire ».

 

Irak

 

YouTube | Premiers bombardements sur Bagdad

 

En France Pascal Bruckner, Bernard Kouchner, Alexandre Adler, Alain Finkielkraut notamment, ont voulu cette guerre. Une guerre qui devait faire tomber le « régime » de Saddam Hussein, démembrer l’Irak, accroître Ia domination d’Israël dans la région.

Silvia Cattori | 20 mars 2003

Post scriptum

Après 21 jours de bombardements, les forces armées US ont pris le contrôle de la plus grande partie de Bagdad en ruine.

L’Irak que nous avons connu, développé et prospère, a disparu à jamais.

Cette guerre fut une aubaine pour Israël qui, une fois l’un de ses adversaires les plus farouches liquidé, a pu intensifier sa cruelle avancée, s’annexer de nouvelles terres, continuer de massacrer et expulser les natifs palestiniens, pour y installer des colons fanatisés venus de France et d’ailleurs, et n’avoir jamais de comptes à rendre….

Cette guerre aura causé la mort de près d’un million et demi d’Irakiens, détruit un des pays les plus riches et prospères de la région.

L’Irak ne sera plus jamais l’Irak…

Source: http://www.silviacattori.net/spip.php?article434&var_mode=calcul

Imprimer