ANTIPRESSE N° 20 | 17.4.2016

Par Slobodan Despot

Le colonel Jacques Hogard semble sortir tout droit d’un roman de Schœndœrffer ou de Volkoff. En tant qu’officier, commandant les forces spéciales de la Légion, il a participé en première ligne aux opérations les plus délicates de l’armée Française, dans la corne de l’Afrique, au Rwanda ou au Kosovo. Sur ces deux opérations historiques, il a publié deux témoignages personnels qui contredisent frontalement les clichés et les approximations diffusés par les médias. Après l’occupation de la province serbe du Kosovo par l’OTAN, il a quitté l’armée et dirige depuis lors EPEE, une entreprise spécialisée en intelligence stratégique.

Retourné à la vie civile, Jacques Hogard n’en a pas moins conservé tout son franc-parler, son courage physique et intellectuel et la lucidité de son regard. Retour d’une visite en Syrie, il nous relate les impressions qu’il en a retirées et dénonce l’erreur colossale du gouvernement français et de l’Occident à l’égard de ce pays. « Leurs ennemis sont les nôtres », souligne-t-il, avant de rappeler les frappantes similitudes entre le conflit syrien et les précédents ratages occidentaux au Moyen-Orient ou dans les Balkans. Il évoque aussi la crise migratoire et s’interroge sur l’avenir d’une Europe aveugle face à la pression de ces communautés « inassimilables ». Son témoignage est celui d’un chrétien ferme et résolu à ne pas laisser sombrer son héritage.

Le colonel Jacques Hogard est Officier de la Légion d’honneur, Officier de l’ordre national du Mérite, Officier pro Merito Melitensi de l’Ordre de Malte avec épées. Il porte la Croix de guerre des TOE et la Croix de la Valeur militaire (trois citations). Il a également été décoré de l’ordre de Saint Sava, la plus haute distinction de l’Eglise orthodoxe serbe pour son sauvetage du monastère de Devič au Kosovо.

  • A écouter  : l’entretien réalisé par Slobodan Despot le 12 avril 2016 (20 min. sur SoundCloud).

 

Jacques Hogard

Jacques Hogard

Des lectures incontournables, les témoignages de Jacques Hogard :

Les larmes de l’honneur : 60 jours dans la tourmente du Rwanda (Hugo & Cie, 2005)

L’Europe est morte à Pristina, Guerre au Kosovo (Printemps-Été 1999) (Hugo & Cie, 2014)

Par Slobodan Despot | ANTIPRESSE. N° 20 | 17.4.2016

 © 2016 Association L’Antipresse

Source: http://www.antipresse.net/

Imprimer