Rio-2016-Equitation-medaille-d-or-pour-la-France-au-concours-complet-par-equipes

Rio 2016. Equitation. Médaille d’or pour la France au concours complet par équipes. Crédit: @eurelien.fr


Aux Jeux Olympiques, vous l’avez sûrement remarqué, une tradition veut que les athlètes ayant gagné la médaille d’or mordent dans leur médaille. 

Vous vous êtes sûrement déjà demandé pourquoi les athlètes exécutaient ce geste. Et non, ce n’est pas pour combler un petit creux en essayant de trouver du chocolat emballé dans du papier doré…

La confirmation du geste accompli

En 2012, une journaliste Allemande avait déjà tenté de répondre à la question. Swantje Dake avance que les athlètes mordent dans la médaille pour confirmer que le moment qu’ils sont en train de vivre « est bien réel ». Ainsi, en mordant la médaille, l’athlète crédibilise son effort accompli.

Cela serait un équivalent à l’expression : « Pince-moi, je rêve ».

Les heures d’entraînement valaient le coup, les efforts ont payé et la médaille est bien réelle puisque l’athlète la sent sous ses dents. Mais cela n’est que l’avis de la journaliste, d’après son étude.

Peut-on vérifier la qualité de la médaille ?

Dans l’imaginaire collectif, on pourrait croire que les athlètes n’ont tout simplement pas envie de se faire rouler dans la farine ; qu’ils vérifient eux-mêmes l’authenticité de la médaille qu’ils viennent de recevoir de la part d’un officiel de la compétition. Mais non. L’explication est bien plus rationnelle.

Bien que « le test de la morsure » puisse être efficace (sachant que l’or et l’argent sont des métaux assez mous), sur l’échelle Mohs de la dureté des minéraux l’or, est à 2,5. Et l’émail dentaire a un score plus élevé. Donc, si la médaille est une vraie, une morsure dans celle-ci laisserait une trace.

Mais impossible de faire le test avec les médailles Olympiques. La médaille d’or est en effet composée à 98.8%… d’argent, pour 6 grammes d’or. Donc l’athlète risquerait de se casser les dents, pour peu de résultat. Pour votre gouverne, la médaille ne vaut donc qu’« à peine » la moitié d’un smic mensuel en France… mais c’est sans compter sur son inestimable valeur sentimentale. C’est depuis 1912 que la médaille la plus prestigieuse n’est plus entièrement composée d’or.

Maintenant, que vous savez que le « test de la morsure » ne peut pas fonctionner réellement. Mais alors, quelle est l’explication ?

Juste pour la photo !

C’est Frank Busemann, un ex-décatlhète allemand, qui a peut-être l’explication. Lui qui avait obtenu la médaille d’argent aux Jeux Olympiques de 1996 à Atlanta explique :

« Les photographes ont exigé que je morde. J’étais complètement dépassé par le fait d’avoir reçu une médaille et je trouvais qu’elle était déjà très jolie suspendue à mon cou. Mais avec cette photo, les photographes ont la couleur de la médaille et le visage sur la même image. »

Pas si bête ! Quand on voit les photos des athlètes avec leurs médailles, nous pouvons voir sur le même cliché l’émotion sur le visage du sportif ainsi que la couleur de sa médaille. Ce ne serait qu’une affaire… de photo de presse.

 13 août 2016
Source: http://www.demotivateur.fr/article/athletes-mordent-medailles-d-or-jeux-olympiques-6879
Imprimer