A en juger par cet éditorial du NYT, il n’y aura pas d’accord nucléaire avec l’Iran. C’est bien sûr l’Iran qui en sera rendu responsable alors même que exigences américaines déraisonnables seront les véritables raisons de l’échec annoncé.

L’éditorial accuse le dirigeant iranien Khamenei de l’échec. Khamenei a tenu hier un discours où il a répété ses lignes rouges et défini le cadre d’un éventuel accord. Il n’a rien dit de nouveau. Il dit la même chose depuis le début des négociations.

Il dit qu’il n’y aura pas d’inspections des sites militaires iraniens par l’AIEA. Tout le monde sait que les Etats-Unis ont utilisé ces inspections internationales en Irak pour espionner l’armée irakienne dans les grandes largeurs. Les scientifiques iraniens ne seront pas interrogés par l’AIEA. Cinq scientifiques du nucléaire ont été assassinés en Iran après que leurs noms et les visages ont été révélés au public. On soupçonne Israël d’être derrière ces meurtres. Il est déraisonnable de demander à ces scientifiques de risquer leurs vies pour répondre à des questions ridicules sur des allégations infondées d’anciennes recherches nucléaires. Khamenei insiste pour que les sanctions soient levées tout de suite après la signature de l’accord. Il craint avec raison que, sinon, cela se passe comme en Irak où les sanctions ont été maintenues à l’infini pour exiger toujours plus de gages. Surtout que l’AIEA, qui est sous forte influence étasunienne, serait l’agence qui jugerait si un engagement est respecté ou non. L’agence ne serait jamais satisfaite et les sanctions ne seraient jamais levées.

L’éditorial du NYT dit que les déclarations de Khamenei sont «en contradiction avec un accord-cadre conclu le 2 avril». C’est bizarre parce que l’accord-cadre n’a pas été rendu public dans son intégralité. Alors, comment les éditorialistes peuvent-ils le savoir? «Les responsables occidentaux disent aussi que l’Iran a accepté de …»  Ah, si les responsables occidentaux le disent, alors ce sont eux, et non Khamenei qui ne fait que répéter encore et encore les mêmes choses, qui doivent avoir raison, évidemment !

Cet éditorial arrive deux jours après que le NYT a publié un article d’opinion d’un certain Alan Kuiperman qui expliquait que l’accord iranien «a un défaut fatal». L’op-ed a été vouée à l’échec si les faits que l’Arms Control Association a jugé nécessaire de réprimander (faire défiler vers le bas) en détail.

Aujourd’hui, du côté des nouvelles de l’NYT porte un morceau par son principal sophiste David Sanger, qui rend compte d’une lettre certains républicains et cinq anciens fonctionnaires de l’administration Obama envoyés à lui au sujet de la mise en garde de l’Iran que le deal deal « peut être viciée ». Seulement dans le 11e paragraphe nous apprenons leurs noms et que le groupe était dirigé par Dennis Ross, un larbin, Israël est bien connu. Seulement dans le 26 de 27 paragraphes de fartage longues apprenons-nous cette lettre n’a pas été écrite par ceux qui l’a envoyé:

La lettre a émergé d’un groupe d’étude sur les questions nucléaires organisées par l’Institut de Washington pour la politique au Proche-Orient, un institut de politique. 

Non mentionné est que l’Institut de Washington a été fondée par l’AIPAC et fait partie du lobby israélien. Toute lettre que « émergé » il a probablement été écrit à Tel-Aviv.

Que le NYT semble maintenant fonctionner contre tout accord raisonnable est suspecte. Le papier est souvent la prise d’administration pré-édition dopés par des entretiens de fond pour « annoncer » les positions officielles de l’administration avant qu’ils ne deviennent officielles. Je considère son attaque en cours sur un accord raisonnable et l’affectation anticipée de culpabilité comme une pré-annonce de la position du gouvernement américain qui deviendra officielle lorsque, dans une semaine ou deux, les négociations en cours à Genève auront échoué.

Moon of Alabama, 25 juin 2015

Article original : http://www.moonofalabama.org/2015/06/the-nyt-pre-announces-iran-deal-failure.html

Traduit par Dominique Muselet

URL de cet article: https://arretsurinfo.ch/le-nyt-predit-lechec-de-laccord-iranien/

Imprimer