Ces industriels milliardaires qui possèdent des médias

 26/05/15  – Publié par
Quand on est un industriel puissant, posséder un média est une tradition bien française. La preuve.

Bernard Arnault : Après « Les Echos », « Le Parisien » ?

Homme le plus riche de France, treizième fortune mondiale (avec 37,2 milliards de patrimoine selon Forbes), Bernard Arnault est à la tête du groupe LVMH qui est présent dans la mode, la bijouterie et la parfumerie (Louis Vuitton, Christian Dior, Givenchy, Marc Jacobs, Kenzo, TAG Heuer, Chaumet, Le Bon Marché, etc.) ainsi que dans les vins, champagnes et spiritueux (Moët & Chandon, Hennessy, Dom Pérignon, Veuve Clicquot-Ponsardin, la Maison Ruinart, le Château Cheval Blanc, le Château d’Yquem).

Le groupe LVMH a une petite branche médias, qui regroupe Radio Classique et le quotidien « Les Echos », racheté au prix fort en 2007 (et pour lequel Bernard Arnault n’a pas hésité à bazarder « La Tribune »). A deux ans de la présidentielle, le groupe veut se renforcer dans les médias avec le rachat du « Parisien/Aujourd’hui en France » au groupe Amaury. Il deviendrait alors le seul homme à posséder deux quotidiens nationaux.

Serge Dassault, Figaro Monsieur

A 90 ans, l’avionneur vient de faire parler de lui pour autre chose que ses déboires judiciaires : il a (enfin) réussi à vendre à l’international ses avions Rafale. Le sénateur UMP de l’Essonne, sixième fortune de France, est le propriétaire du groupe « Le Figaro », qui comprend le quotidien de droite, ses suppléments (dont « TV Magazine » et sa diffusion à 5,2 millions d’exemplaires) mais aussi La Chaîne Météo.

Patrick Drahi, le nouveau nabab

Nouveau venu dans la liste des industriels qui possèdent des titres de presse, Patrick Drahi, propriétaire du groupe télécom Altice (SFR-Numericable) vient de racheter coup sur coup « Libération » et « L’Express ». La présence dans les médias de celui qui possède aussi la chaîne d’information israélienne i24news a été aussi massive que rapide.

Xavier Niel, il a tout compris

Avec Pierre Bergé et Mathieu Pigasse, le fondateur de Free a racheté en 2010 le groupe Le Monde, qui outre le quotidien du soir comprend aussi « Courrier international », « La Vie » ou « Télérama ». En 2014, le trio rachète pour un prix modeste à Claude Perdriel « Le Nouvel Observateur », rebaptisé « L’Obs ». Business angel, Xavier Niel a investi dans de très nombreuses start-up. Il a aussi une « petite participation » dans la holding personnelle d’Alain Weill (BFM TV, RMC, etc.)

Vincent Bolloré, le raid maousse costaud

Huitième fortune de France, Vincent Bolloré est à la tête d’une entreprise familiale aux activités très variées, qui vont de l’exploitation de nombreux ports africains (dont celui de Dakar) jusqu’à la fabrique des films en plastique pour les CDs ! Redoutable financier, Vincent Bolloré a parfaitement réussi son raid sur le groupe Vivendi dont il a pris le contrôle après le rachat par Canal+ de ses chaînes Direct 8/D8 et D17, qu’il avait lancées en 2005. Vincent Bolloré contrôle désormais 14,5 % du capital du groupe qui vient de racheter la plateforme Dailymotion.

Martin Bouygues, il n’en a qu’une c’est la Une

A la tête du groupe Bouygues, Martin Bouygues dirige une vaste entreprise de BTP et d’immobilier. Le bien vivant patron contrôle aussi l’opérateur télécom qui porte son nom mais surtout le groupe TF1. Il détient 43,5% du capital de la première chaîne de France.

Arnaud Lagardère, le dilettant

Après s’être débarrassé de toutes ses activités dans l’aéronautique, Arnaud Lagardère a recentré le groupe créé par son père autour des médias, de l’édition, la distribution (les Relay) et le sport. Même s’il fait beaucoup plus parler de lui pour sa médiatique amourette avec la mannequin Jade Foret, il est à la tête d’un des plus grands groupes de presse de France, qui possède des magazines (« Paris Match », « Elle », « Le Journal du dimanche », etc.), la radio Europe 1 et des chaînes de télévisions (Gulli, Mezzo, MCM, etc.).

François-Henri Pinault, petit joueur

Le groupe Kering (ex-Pinault-Printemps-Redoute) est le grand rival du groupe LVMH dans l’univers du luxe (Gucci, Puma, Yves Saint Laurent, Balenciaga, Boucheron, Alexander McQueen, Stella McCartney, etc.). Dans les médias en revanche, la septième famille la plus riche de France ne possède « que » l’hebdomadaire « Le Point ». François Pinault est petit bras.

26/05/15

Source: http://www.ozap.com/actu/ces-industriels-milliardaires-qui-possedent-des-medias/468813


Les médias, armes de destruction massive de l’intelligence

Publié par Jean Lévy

Comme Le Parisien, qui pourrait entrer dans le giron du groupe LVMH, de nombreux journaux ont changé de mains récemment, souvent rachetés par des investisseurs venus d’horizons autres que celui d’une presse en crise.

Ces rachats ont réorganisé le paysage de la presse nationale autour de plusieurs grands pôles, avec le développement notamment du groupe Le Monde Libre (Le MondeTélérama,L’Obs, etc.) du trio Bergé-Niel-Pigasse et, plus récemment, la formation du groupe Altice Media (LibérationL’Express,L’Expansion, etc.) par l’homme d’affaires Patrick Drahi.

Dans la presse nationale

– L’EXPRESS: En février 2015, le groupe de presse belge Roularta cède l’ensemble de ses titres français à Patrick Drahi, patron de l’empire des télécoms Altice (SFR). Celui-ci est associé à Marc Laufer, patron du groupe de presse professionnelle NewsCo. Outre le magazine de nouvelles, le duo met la main sur L’Expansion,L’étudiantLireStudio Ciné LivePoint de vueMaison françaisemagazine… Au total, la vingtaine de titres représente le cinquième pôle de presse magazine français.

– LIBÉRATION: Quelques mois auparavant, en juin 2014, Patrick Drahi est devenu l’actionnaire principal de Libération, alors au bord de la faillite, au côté de Bruno Ledoux, copropriétaire du siège et déjà actionnaire du journal. Le patron d’Altice a ainsi succédé à la longue liste d’homme d’affaires qui ont renfloué le titre depuis trente ans, dont Edouard de Rothschild qui l’avait recapitalisé en 2005-2006.

– L’OBS: En janvier 2014, le patron de l’opérateur télécom Free, Xavier Niel, l’homme d’affaires Pierre Bergé et le banquier Matthieu Pigasse font l’acquisition de 65% du Nouvel Observateur, premier magazine de nouvelles français devant L’Express. Son fondateur, Claude Perdriel, conserve 35% du titre, qui est rebaptisé L’Obs. L’opération comprend également le rachat du site Rue89. En 2010, le trio d’hommes d’affaires, surnommé «BNP», était déjà devenu propriétaire du groupe Le Monde (Le MondeTéléramaCourrier internationalLa vie).

Dans la presse régionale

– MIDI LIBRELa Dépêche du Midi a annoncé en janvier 2015 le rachat du groupe des Journaux du Midi à Sud Ouest, avec l’appui très minoritaire de Centre France (La Montagne). Les Journaux du Midi comprennent trois titres: Midi Libre, L’Indépendant et Centre Presse.

– LA PROVENCE ET NICE-MATIN: En janvier 2014, La Provence devient la propriété exclusive de Bernard Tapie, qui se sépare de la famille Hersant, avec laquelle il s’était associé fin 2012 pour remettre à flot les lambeaux de l’empire de presse régionale, soit les titres de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et ceux des Antilles et de Guyane. Bernard Tapie reprend par la suite 100% de Corse-Matin et soutient financièrement la reprise de Nice-Matin par une coopérative de salariés.

Parmi les autres grands titres de la presse française rachetés par des actionnaires n’appartenant pas historiquement au secteur des médias, l’hebdomadaire Le Point est détenu depuis 1997 par Artemis, le holding de l’homme d’affaires François Pinault, Le Figaro a été racheté en 2004 par le groupe Dassault et Les Échos sont entrés dans le giron de LVMH en 2007. Le Crédit Mutuel détient, quant à lui, le groupe Ebra, premier groupe de presse régionale en termes de lecteurs (L’Est RépublicainLes Dernières Nouvelles d’AlsaceLe ProgrèsLe Dauphiné Libéré…).

Source: http://canempechepasnicolas.over-blog.com/2015/11/les-medias-armes-de-destruction-massive-de-l-intelligence.html

Petite compilation d’articles par A. Schollaert le 21 déc. 2015

Lire sur le même thème: https://arretsurinfo.ch/patrick-drahi-un-empire-au-coeur-du-systeme/

URL: https://arretsurinfo.ch/medias-francais-qui-possede-et-controle-linformation/

Imprimer