La concentration croissante de la presse en Europe occidentale, se traduit par un discours dominant de plus en plus aligné sur la politique de Washington et de l’OTAN. Or, cette politique est elle-même tributaire des très puissants intérêts économiques et financiers, en phase avec Washington et l’OTAN, qui ont quasiment monopolisé la presse écrite, par exemple en France et en Suisse. Ces circonstances qui menacent gravement la paix internationale, comme en témoignent les conflits armés en cours depuis une vingtaine d’années, menacent également la liberté d’expression dans nos pays car elles occultent toujours plus les discours hétérodoxes, nécessaires au pluralisme démocratique.

En ce mois de septembre 2017, quelques personnes soucieuses tant de la paix que de la liberté d’expression, particulièrement en matière de relations internationales, se sont réunies à Genève pour constituer l’Association de soutien au journal en ligne Arrêt sur info (ASASI). Fondé en 2014 par la journaliste suisse indépendante Silvia Cattori, le cyberjournal Arrêt sur infos’intéresse surtout aux conflits et aux guerres en les traitant dans une optique éloignée de celle du discours officiel. Il est suivi par des lecteurs de nationalités, de cultures et d’opinions politiques diverses, qui ont en commun d’être sensibles aux injustices, d’œuvrer en faveur de la liberté d’expression, du droit international et de la paix.

Arrêt sur info ne se réclame d’aucune idéologie, mais de la seule éthique journalistique, dans la présentation délibérément plurielle des thèses en présence dans les différends internationaux, potentiels ou déclarés. Mais pour se développer tant quantitativement que qualitativement, cette entreprise, quoique gérée bénévolement, doit pouvoir disposer de quelques moyens financiers pour payer les frais fixes d’hébergement, de maintenance et de sécurité informatique, ainsi que les frais variables d’investigation et de déplacements nécessaires à la collecte et à la présentation d’une information non alignée. Or, pour l’instant, ces moyens lui manquent cruellement.

C’est pourquoi nous faisons appel à vous, lecteurs, pour apporter votre contribution à cette entreprise en la soutenant par vos dons à verser sur le

  • compte d’ASASI à PostFinance No 14-369004-1
  • ou à l’IBAN que voici : CH64 0900 0000 1436 9004 1
  • et pour les virements en provenance de l’étranger, indication complémentaire BIC : POFICHBEXXX.
  • Ou utilisez Paypal :
     

L’Association de soutien à Arrêt sur info ne manquera pas de fournir à ses donateurs, au début de chaque année, une attestation certifiant le montant de leurs dons lors de l’année écoulée, attestation qu’ils pourront faire valoir auprès de leurs administrations fiscales respectives.

Pour le Comité d’ASASI,
Ivo Rens,
Professeur honoraire
Université de Genève.

Source : Arretsurinfo

Imprimer