israel enfant

 

La Knesset israélienne a confirmé, lundi 20 juillet, le projet de loi qui pénalise le jet de pierres à 20 ans de prison. Le journal israélien « Yediot Ahronot » a déclaré que la nouvelle loi prévoit l’imposition d’une peine de prison pour une période maximale de 20 ans sur ceux qui ont jeté des pierres sur des voitures en ayant l’intention de blesser ses voyageurs, et une peine de 10 ans pour ceux qui n’ont pas l’intention de le faire.

Le « ministre de la justice » dans le gouvernement israélien Oielit Shaked avait soumis ce projet de loi, visant à renforcer les sanctions contre les lanceurs de pierres.

Fouad Khaffach, le directeur du Centre Ahrar pour l’étude des captifs, a décrit cette loi comme une « folie » ou « La loi de la folie », ajoutant qu’Israël a adopté une loi folle, qui exprime le degré du crime perpétré contre le peuple palestinien.

Khaffach a déclaré :

« L’expérience nous a montré que tout peuple sous occupation va résister. Cette résistance a différentes formes et elle est pratiquée par plusieurs moyens, du jet des pierres à d’autres formes plus développées. Ce genre de loi va compliquer les futures options de l’occupation pour traiter les jeunes Palestiniens en quête d’une patrie palestinienne quelque soit le prix. »

23 juillet 2015

Source : ISM-france


Arrêt sur Info se dégage de toute responsabilité concernant des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes. 

Vous voulez réagir, signaler une erreur, communiquer un renseignement ? Contact