Nous n’avons jamais cru au slogan de la Conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey « Schengen nous apportera plus de sécurité »; slogan qui, en 2004, devait servir à convaincre le peuple suisse de voter « oui à la libre circulation » qu’elle soutenait avec acharnement. [ASI]

Afin de pointer du doigt les dangers liés à l’absence de contrôle aux frontières au sein de l’espace Schengen, quelques jours après l’attentat de Berlin, un jeune individu a pénétré en Allemagne depuis le Danemark… déguisé en djihadiste.

«Montrer à quel point les frontières [entre le Danemark et l’Allemagne] sont pathétiques» : c’est dans ce but qu’un jeune homme a franchi la frontière séparant les deux pays européens en brandissant une oriflamme aux couleurs du groupe terroriste Etat islamique (EI), à en croire le compte YouTube (Vlad Tepesblog) ayant diffusé la vidéo de l’opération de com’, vendredi 23 décembre.

Dans la séquence mise en ligne, on peut voir un individu au parfait look d’aspirant djihadiste (cagoule masquant le visage, haut noir, treillis militaire…) franchir un site douanier désert, sans rencontrer la moindre difficulté – et pour cause, l’Allemagne et le Danemark font tous deux partie de l’espace Schengen, à l’intérieur duquel le contrôle aux frontières n’existe plus.

La vidéo, dénonçant cette liberté totale de circulation dont peuvent profiter les terroristes islamistes, a été publiée moins d’une semaine après l’attentat sur le marché de Berlin (Allemagne) du lundi 19 décembre, qui a causé la mort de 12 personnes. L’auteur de l’attaque, un jeune Tunisien du nom d’Anis Amri, était parvenue à prendre la fuite en France puis en Italie à l’issue de son crime sans être arrêté, avant d’être abattu par des policiers près de Milan, vendredi 23 décembre.

25 déc. 2016

Source: https://francais.rt.com/international/31273-homme-masque-traverse-frontiere-allemagne-danermark-daesh-frontieres

Imprimer