La Fondation géopolitique Strategic-Culture, basée à Moscou, dont nous traduisons régulièrement les articles, a parrainé une conférence à Belgrade, en Serbie, le 17 Avril 2016 intitulée «Qu’est-ce que la ‘démocratie’, imposée par l’Ouest, à apporté à  l’ex-Yougoslavie depuis 1990 ?»

Voici la transcription du discours prononcé par Andrew Korybko

Bonjour à vous tous, et merci d’être venus. Avant de commencer, je tiens également à remercier la Fondation Strategic-Culture de son invitation. Au départ, je voulais tout vous raconter sur la façon dont les guerres US en Yougoslavie et en Serbie ont été des opérations tests pour perfectionner le genre de guerre hybride qui est en cours de déploiement dans le Moyen-Orient et ailleurs, mais j’ai été inspiré par mon ami Stephen Karganovic pour parler de quelque chose d’un peu plus urgent et qui affecte directement chacune et chacun d’entre vous.

La Serbie est en ce moment à un carrefour historique, elle est littéralement à cheval entre l’Est et l’Ouest, mais à la différence de la période yougoslave, il est impossible de rester assis sur le parapet plus longtemps [non aligné,NdT]. Tout simplement parce que les États-Unis, et leurs hommes de main de l’UE, ne le permettront pas, et comme ils l’ont fait en Ukraine, ils vont essayer d’utiliser la force et l’intimidation pour amener la Serbie de leur côté. L’Occident n’acceptera jamais que la Serbie soit un pays slave avec des liens pragmatiques étroits, fraternels, et tous azimuts avec la Russie. Par le simple fait que la Serbie est ce qu’elle est, elle est identifiée comme un ennemi et destinée à l’élimination socio-politique. Celle-ci se produit, étape par étape, avec la variété des soi-disantorganisations non gouvernementales qui sont en mode opérationnel sauvage dans ce pays. Pire encore, ces groupes et leurs sponsors étrangers ont pris le contrôle de la plupart des médias de Serbie, il est donc très difficile pour le Serbe moyen d’avoir une idée précise sur la position désastreuse du pays.

En ce moment, la Serbie est plus subjuguée par l’OTAN qu’elle ne l’était par l’Allemagne nazie avant l’invasion de Hitler. Le récent accord avec le bloc qui a bombardé le pays il y a dix-sept ans est incroyable, je n’aurais jamais pensé que la Serbie, la fière Serbie, au cœur des Balkans, pourrait capituler comme cela, et le pire, c’est que personne n’a rien fait pour l’empêcher. Dieu merci, il y a les manifestations anti-OTAN en cours, mais c’est juste un début, ce n’est pas la réponse complète, mais plutôt juste un coup d’œil sur ce qui doit venir. Les Serbes se réveillent, il a fallu un certain temps, mais maintenant on y est, le moment est tellement historique que la Serbie ne peut plus tergiverser et espérer que sa situation va changer. Les choses vont empirer avant d’aller mieux, le pays est sur le point de tomber complètement dans le giron de l’Ouest et de devenir une autre Croatie – endettée, faible, désindustrialisée, et directement colonisée. C’est ce qui se passe, c’est déjà commencé et le processus est en cours d’accélération, mais il peut être arrêté.

Contrairement à autrefois, l’Occident ne prend plus son temps, il est déterminé à détruire la Serbie, une fois pour toutes et, de façon irréversible, la mettre sous sa botte. Pour la première fois dans l’histoire de la Serbie, elle est courtisée par deux grandes puissances mondiales, la Russie et la Chine, et chacune a son propre projet transnational multipolaire d’infrastructures pour la région. La Serbie a une chance unique de jouer un rôle de chef de file dans le gazoduc russe Balkan Stream et dans la Route de la soie des Balkans, une voie de chemin de fer à grande vitesse projetée par la Chine entre Budapest et le port grec du Pirée. Pour ces deux constructions, la Serbie va jouer un rôle crucial et central, et ce sera à l’avantage de tous les Serbes, donnant enfin à votre pays la position de leader régional, la fierté et le respect qu’elle mérite historiquement. C’est pour cette raison que les États-Unis eux-même œuvrent à l’écrasement de l’esprit d’indépendance serbe, pour le transformer en un état fantoche de plus, comme la Croatie et les autres.

En ce moment, ils utilisent juste un subterfuge, le contrôle total des médias, et l’utilisation de certains politiciens fantoches pour tracer leur chemin, mais s’ils ne réussissent pas assez vite, ils vont certainement faire monter la mayonnaise de leurs déstabilisations jusqu’à la guerre hybride. Comme nous pouvons déjà le voir, ils utilisent Sarajevo pour déstabiliser la Republika Srpska comme attaque indirecte contre la Serbie, et la crise des migrants a été partiellement fomentée comme un moyen de jeter toute la région dans le chaos socio-politique. Les États-Unis feront tout ce qu’il peuvent pour saboter la Serbie, ils ne sont pas vos amis, et leur organisation vassale, l’Union européenne, non plus. Ils veulent empêcher la Serbie de jouer un rôle dans l’ordre mondial multipolaire émergent, et c’est votre travail, en tant que Serbes patriotiques, de les en empêcher et de protéger votre pays au mieux de vos capacités. Vous devez faire tout ce qui est le meilleur pour la Serbie, vous devez écouter votre cœur, les suggestions des experts de confiance, et faire ce que vous savez être votre devoir patriotique.

Nous sommes à un moment historique, il n’y aura pas de retour, il s’agit soit du déclin de l’Ouest, soit du monde multipolaire; la Serbie doit choisir, elle ne peut plus rester assise entre deux chaises. La situation géopolitique internationale a considérablement empiré pour la Serbie, c’est un moment critique qui nécessite une action urgente. Il est temps de décider de l’avenir de la Serbie, pour la mettre sur la trajectoire des prochaines décennies. Jamais auparavant la Serbie n’a été aussi esclave, mais elle n’a jamais été aussi libre de choisir son destin et son avenir. La Russie et la Chine tendent la main. Pour résumer, Moscou est prêt, et tout ce que les Serbes ont à faire est de dire oui, et le rêve de plusieurs générations peut être achevé. Enfin, après tant d’années d’attente, et tant de générations, les deux pays frères peuvent construire l’avenir commun dont ils ont toujours su qu’il était possible. C’est le moment.

Il n’y a pas de milieu, pas de parapet derrière lequel se protéger. La Serbie n’est pas la Yougoslavie, elle n’a pas les capacités pour tenir l’équilibre comme pendant la guerre froide. Le monde a changé et la direction de la Serbie ne doit pas essayer d’imiter mécaniquement le passé quand ce n’est plus possible. Ils vendent un rêve d’équilibre qui est spécial à tous les Serbes et résonne dans chacun de vos cœurs, mais ce n’est tout simplement plus possible. Ne les croyez pas quand ils disent que l’on peut faire confiance à l’Occident et qu’il est l’ami de la Serbie. Ce n’est pas le cas, et il suffit de regarder ce qu’ils ont fait pour vous depuis les années 1980 quand ils vous ont endettés, les années 1990 quand ils vous ont brutalement divisés et bombardés en Bosnie, puis dans vos propres frontières. Ils vous ont arraché le Kosovo, ils l’ont volé et violé et continuent de le souiller à chaque heure du jour et de la nuit. Les églises sont détruites, ils crachent sur votre histoire, et certains politiciens tentent toujours de dire que l’Occident est l’ami de la Serbie ? C’est irréel ! La Serbie doit prendre résolument sa décision et la tenir fermement jusqu’à la fin, c’est le moment.

J’ai un héritage yougoslave et j’en suis plus fier que de toute autre chose dans ma vie, et ça me fait vraiment mal de voir ce qui se passe en Serbie, le cœur vivant et fier de la Yougoslavie, et je jure devant Dieu vouloir l’aider. La Serbie doit faire un choix, les Serbes doivent réveiller leurs compatriotes, c’est maintenant ou jamais. Vraiment, il ne s’agit pas de dramatiser ou quoi que ce soit de la sorte, c’est la vraie vie, c’est votre vie, c’est la vie de la Serbie, c’est la vie de votre civilisation. Tout est en jeu. C’est le moment.

Nous, les Slaves, nous nous comprenons et nous savons quand les temps sont troubles. Peu importe où nous sommes nés, ce qui importe est de savoir comment nous avons été élevés. Personne d’autre ne peut le comprendre ni l’apprendre, vous l’avez ou vous ne l’avez pas. Vous ne pouvez pas tricher, vous ne pouvez pas le travestir – c’est une vraie passion ou ce n’est rien, et c’est la réalité. Les manifestations anti-OTAN sont une bonne première étape, attendue depuis longtemps et chaleureusement accueillie, mais maintenant nous avons besoin d’inverser l’accord avec l’OTAN et empêcher que notre pays ne devienne la colonie que l’OTAN, les États-Unis et leurs politiciens alliés, ici, veulent qu’il soit. La situation de la Serbie est pire qu’elle ne l’était à la veille de l’invasion d’Hitler après l’accord avec les nazis. Cela est inacceptable et doit être inversé immédiatement. La fierté et la liberté doivent être restaurées.

Nous sommes au cœur de l’histoire moderne des Balkans, nous définissons les tendances, nous affectons le génie régional, nous avons le pouvoir et l’influence. C’est en nous, c’est dans ce beau pays appelé la Serbie, dans notre pays, dans notre peuple, dans notre religion, de notre histoire. C’est en chacun de nous et le sera toujours. Si vous êtes serbe ou si vous aimez la Serbie comme moi, alors il est de votre devoir patriotique de sauver ce pays avant qu’il ne soit jeté aux chiens. Il y a un avenir lumineux et brillant devant nous, il est ici, la Russie et la Chine ont topé-là et sont simplement en attente de l’acceptation par la Serbie. Tout peut être différent, la douleur et la souffrance des deux dernières décennies ne disparaîtront jamais, mais avec cet avenir prometteur, au moins, vos sacrifices n’auront pas été vains. C’est le moment.

Nous avons sauvé les Slaves du Sud une fois pendant la Première Guerre mondiale en les libérant des austro-hongrois, nous les avons sauvés une seconde fois pendant la Seconde Guerre mondiale en les libérant des nazis, et si Dieu le veut, nous allons les sauver une troisième fois des États-Unis et de l’OTAN ! C’est le moment, Serbes, le moment de vous lever, de gagner le respect que vous méritez, de faire un choix résolu, et de tenir bon. Soyez courageux, choisissez un nouvel avenir, libérez-vous des mauvaises habitudes des deux dernières décennies, et marchez courageusement, la tête haute, en regardant vers l’horizon, vers l’avenir qui est devant vous, l’avenir que vous avez gagné, que votre famille et vos ancêtres ont gagné, et que vos enfants vont vivre. Serbie c’est le moment de réaliser ta force, réveille-toi, et prends en main ton destin !

Que Dieu vous bénisse tous et que Dieu bénisse la Serbie !

Andrew Korybko

Traduit et édité par jj pour le Saker Francophone

Source: http://lesakerfrancophone.fr/serbes-cest-le-moment-de-vous-reveiller

Imprimer