Syrie : le siège de Deir ez-Zor levé grâce aux frappes russes, selon le ministère de la Défense

Une victoire à célébrer.
C’est l’heure de rendre un vibrant hommage aux forces armées russes sans l’aide desquelles l’Etat syrien aurait connu le sort de la Libye.
C’est l’heure aussi de demander des comptes aux journalistes qui durant plus de 7 années ont trompé le public sur la réalité de la guerre en Syrie. SC
© Ministère russe de la Défense Source: Sputnik
Une frégate russe attaque des positions de Daesh en Syrie depuis la Méditerranée

L’armée syrienne a annoncé avoir brisé le siège de l’enclave gouvernementale à Deir ez-Zor, tenue par Daesh. Une percée rendue possible par les frappes russe de missiles Kalibr et de l’aviation réalisées plus tôt dans la journée.

«Profitant des résultats des frappes de l’aviation russe et des missiles Kalibr, les troupes syriennes sous le commandement du général Souheil al-Houssan ont réalisé une percée fulgurante et rompu les défenses des terroristes de Daesh, brisant ainsi le siège imposé à la ville de Deir ez-Zor», a annoncé le ministère russe de la Défense dans un communiqué.

Les terroristes ont tenté de stopper l’avancée des troupes syriennes, en envoyant des véhicules kamikazes sur des blindés. Les forces de Damas ont ainsi été confrontées à «50 djihadomobiles», selon le communiqué

L’armée syrienne est actuellement en train de tenter d’élargir le trou dans l’encerclement de Daesh et libérer d’autres quartiers de la ville, en livrant des combats aux djihadistes dans les rues de la ville.

Le Kremlin salue «une victoire stratégique très importante»

Vladimir Poutine «a félicité» les commandements des armées russe et syrienne, ainsi que Bachar el-Assad par un télégramme, pour «cette victoire stratégique très importante», selon le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov. Il a salué une «étape importante vers la libération du territoire syrien du terrorisme».

Plus tôt dans la journée, la télévision publique syrienne avait annoncé que l’armée syrienne avait brisé le siège de Daesh, qui encerclait des détachements de l’armée syrienne depuis plusieurs années à Deir ez-Zor.

Dans la matinée du 5 septembre, le navire militaire russe Amiral Essen a tiré depuis la Méditerranée des missiles Kalibr sur les positions des djihadistes de Daesh dans la province de Deir ez-Zor, préalablement à l’attaque au sol menée par les soldats syriens. Un important détachement de terroristes et du matériel militaire ont été détruits dans l’attaque.

La veille, les autorités syriennes avaient annoncé être à «24-48 heures» de la libération de la ville. L’armée syrienne effectue depuis plusieurs jour une opération dans la province de Deir ez-Zor, avançant le long de l’Euphrate vers son chef-lieu avec l’appui de l’aviation russe.

La perte de Deir ez-Zor et de sa province, riche en pétrole – la dernière de Syrie encore aux mains des djihadistes – devrait sonner le glas de la présence de Daesh en Syrie, trois ans après sa percée fulgurante.

L’organisation terroriste a déjà perdu plus de la moitié de son bastion de Raqqa, plus au nord, face à des forces arabo-kurdes. D’après des informations de Reuters, les djihadistes fuyant les combats dans cette ville s’étaient dirigés précisément vers Deir ez-Zor.

Source: https://francais.rt.com/international/42832-syrie-siege-deir-ez-zor


Dernière mise à jour | 18.20


Bachar el-Assad félicite l’armée syrienne pour avoir brisé le siège de Deir ez-Zor par Daesh

La télévision publique syrienne a annoncé le 5 septembre que les forces de Damas avaient rejoint les détachements de l’armée syrienne se trouvant depuis des années encerclés par les terroristes de Daesh à Deir ez-Zor.

«Les forces de l’armée arabe syrienne ont brisé le siège de Deir ez-Zor», a annoncé la télévision officielle syrienne le 5 septembre. Les troupes de l’armée régulière, qui avançaient sur la ville par l’ouest, ont fait la jonction avec les soldats assiégés par Daesh à la base de la brigade 137.

Après cette annonce, le président syrien Bachar el-Assad s’est entretenu au téléphone avec les soldats de la Brigade 137. «Vous vous retrouvez désormais côte à côte avec vos camarades qui vous sont venus en aide et ont mené des combats d’une grande difficulté pour briser le siège de la ville», leur a-t-il affirmé, félicitant l’armée pour la reprise de la ville, selon les services de l’administration présidentielle.

Dans la matinée du 5 septembre, de fortes explosions pouvaient être entendues dans les quartiers gouvernementaux assiégés par Daesh, selon un journaliste syrien collaborant avec l’AFP et un correspondant de l’agence officielle syrienne SANA. Dans ce secteur, où le siège a provoqué des pénuries d’aliments et de médicaments, des drapeaux de l’Etat syrien étaient visibles partout en prévision de l’accueil de l’armée, selon la source de l’AFP.

Source: https://francais.rt.com/international/42823-armee-syrienne-brise-siege-daesh


Source: vanessa beeley


Source: PressTv

Imprimer
Crises Russie Syrie
Document sans titre

Les assertions et opinions exprimées ici sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputées à Arrêt sur Info.

Vous pouvez reproduire les articles d’Arrêt sur Info à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales.

Vous voulez réagir, signaler une erreur, communiquer un renseignement ? Contact