Pourquoi l’Autorité palestinienne (AP), son président Mahmoud Abbas et Saeb Erekat [1] lui-même, dont la collaboration – appelée « normalisation » – avec l’occupant a été démontrée maintes fois de manière éclatante notamment par les « documents secrets » [2], sont-ils toujours au pouvoir ? Pourquoi les associations dites « pro-palestiniennes » ont-elles malgré tout longtemps travaillé la main dans la main avec la représentante de l’AP à Paris puis à Bruxelles, Leila Shahid [3], soutenu la mascarade des « processus de paix », « négociations de paix », qui ont permis à Israël de poursuivre et durcir la colonisation et à l’Autorité palestinienne, corrompue jusqu’à l’os, de sauvegarder ses privilèges ? Silvia Cattori

17 janvier 2016

[1] http://www.silviacattori.net/article3964

« The Gaza Bombshell » (Traduction française partielle de cet article)

[2] http://www.silviacattori.net/article1493.html

[3] https://arretsurinfo.ch/leila-shahid-defend-contre-toute-raison-la-fable-de-la-solution-a-deux-etats/

http://www.silviacattori.net/article237.html

Source: http://www.pourlapalestine.be/un-collaborateur-de-saeb-erekat-arrete-pour-espionnage-au-profit-disrael/

URL:https://arretsurinfo.ch/un-collaborateur-de-saeb-erekat-arrete-pour-espionnage-au-profit-disrael/

Imprimer