© Ministère russe des Affaires étrangères
Mission diplomatique russe à Washington

Alors que le FBI a pénétré dans différents bâtiments diplomatiques russes aux Etats-Unis pour procéder à des fouilles, la diplomatie russe a dénoncé une violation du droit international et un acte «insensé».

La Russie a fermement condamné la fouille conduite par le FBI dans plusieurs de ses bâtiments diplomatiques aux Etats-Unis. La diplomatie russe a notamment publié plusieurs vidéos de ce qu’elle a qualifié de «simulacre de justice».

«Je suis en train de regarder les vidéos des fouilles conduites par le FBI dans nos missions, et je pense qu’il s’agit d’une terrible farce, à la fois stupide, illégale et insensée», a écrit Maria Zakharova, porte-parole de la diplomatie russe, sur son compte Facebook. Selon elle, il ne s’agirait que d’une mise en scène destinée à «démontrer la puissance des services spéciaux américains».

Sur sa page Facebook, le ministère russe des Affaires étrangères a quant à lui publié une vidéo intitulée «preuves en image des action illégales des autorités américaines».

Qualifiant les fouilles réalisées à New York, San Francisco et Washington d’«invasions», le ministère a souligné qu’elles constituaient une violation du droit international et du droit américain lui-même, les bâtiments diplomatiques étant «inviolables», d’après l’article 22 de la convention de Vienne sur les relations diplomatiques.

Les vidéos montrent des agents du FBI en train de procéder à des recherches, allant jusqu’à se rendre dans les combles et vérifier le système de ventilation.

Des fouilles annoncées en guise de représailles

La fouille du consulat à San Francisco et de deux bureaux situés à Washington et New York a débuté vers 14h (heure locale) le 2 septembre, après que le Département d’Etat américain a donné l’ordre d’évacuer les lieux au personnel diplomatique russe.

Le numéro deux de l’ambassade américaine à Moscou avait été convoqué par le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, en réaction à l’annonce de ces fouilles, déjà qualifiées d’«illégales» par Moscou le 31 août.

Washington avait en effet annoncé que la Russie avait jusqu’au 2 septembre pour fermer son consulat général à San Francisco, ainsi que ses missions commerciales à Washington et à New York. Cette mesure avait été décidée en représailles à la réduction drastique du personnel des représentations diplomatiques américaines en Russie, qui elle-même s’inscrit dans une série de vexations diplomatiques entre les Etats-Unis et la Russie.

Lire aussi:

Moscou convoque un diplomate américain après l’annonce de la perquisition de sa mission à Washington

La Russie accuse les Etats-Unis de menacer la sécurité de ses ressortissants

Source: https://francais.rt.com/international/42755-farce-illegale-insensee-russie-condamne-fouille-batiments-diplomatiques


L’«occupation» de bâtiments diplomatiques russes aux USA est «un acte hostile et brutal» pour Moscou

La Russie condamne les fouilles réalisées par le FBI dans des bâtiments diplomatiques russes à Washington, New-York et San Francisco, rappelant qu’elles ne respectent pas les règles internationales.

Qualifiant d’«occupation» la fouille entrepris le 2 septembre par le FBI de plusieurs bâtiments diplomatiques russes situés aux Etats-Unis, la diplomatie russe a condamné, dans un communiqué paru le 3 septembre, ce qu’elle considère être un «acte hostile et brutal».

Rappelant que ses bâtiments diplomatiques sont inviolables, en vertu de la convention de Vienne, ratifiée par Washington, Moscou souligne le caractère illégal de l’action conduite par les autorité américaines. Celles-ci avaient ordonné le 31 août au personnel russe d’évacuer les lieux pour permettre au FBI d’y conduire des recherches.

Plus tôt dans la journée, Maria Zakhareva, porte-parole de la diplomatie russe, avait dénoncé une «terrible farce, à la fois stupide, illégale et insensée» en relayant des vidéos témoignant des fouilles en cours.

Source: https://francais.rt.com/international/42756-occupation-batiments-diplomatiques-russes-usa-acte-hostile-brutal-moscou

Imprimer