Jack Lang, président de l’Institut du monde arabe, couvre, comme ses amis Valls et Hollande, les pires compromissions avec l’Arabie saoudite fondamentaliste, sponsor et alliée en affaire, qui d’une main finance le terrorisme en Syrie et de l’autre fait semblant de le combattre.

Interrogé par le journaliste Thomas Sotto sur Europe 1, Jack Lang glisse comme une anguille pour ne pas condamner, comme il devrait, les agissements immondes de l’Arabie saoudite.

Une monarchie infâme qui condamne à être décapités – dans des conditions atroces puis à être crucifiés et exposés en public jusqu’à putréfaction – les prisonniers politiques qui, comme le jeune chiite Ali al-Nimir, se trouvent dans les couloirs de la mort.

 

L’Arabie saoudite envoie ses condamnés à mort mener le djihad en Syrie 

Un document officiel inquiétant, estampillé « très confidentiel », datant d’avril 2012, émanant du ministère saoudien de l’intérieur (*), confirme l’envoi en Syrie de condamnés à mort par décapitation, graciés en échange de leur engagement à aller combattre aux côtés des insurgés.

Lire la suite ICI

25 septembre 2015

Source: https://arretsurinfo.ch/video-jack-lang-lami-de-larabie-saoudite-qui-envoie-ses-condamnes-a-mort-mener-le-djihad-en-syrie/

Imprimer