Nikola Mirkovic a été à la pointe du combat humanitaire pour le Kossovo, il y a déjà une quinzaine d’années. D’origines serbes, il a connu les horreurs du Kossovo, l’agression de la Serbie par l’OTAN, les bombardements, les crimes commis au nom des manipulations orchestrées par l’Occident. C’est naturellement qu’il est venu au combat du Donbass en réalisant les similitudes des événements avec ce qu’il savait et ce qu’il avait connu dans le Kossovo.

Venu comme membre de Vostok France Solidarité Donbass dans le sein de la délégation humanitaire française qui s’est rendue à Donetsk du 5 au 9 novembre 2015, il avait déjà fait partie du voyage de l’association à Lougansk en décembre 2014. Nikola est aussi venu dans le Donbass pour parler du Kossovo. Sa riche et importante expérience de l’humanitaire et de ses problématiques, Nikola l’a exprimé dans une conférence donnée à Donetsk devant un petit public le 6 novembre dernier. Car l’homme de convictions a aussi écrit un livre : Le martyre du Kossovohttp://www.revueconflits.com/serbe-engage-nikola-mirkovic-le-martyre-du-kosovo/ .

Ce fut une grande chance de l’écouter développer son analyse intelligente et avisée des événements de la guerre du Kossovo, de la destruction de la Yougoslavie et des faits terribles dont il fut également le témoin. Sa démarche engagée est forte, mais se situe avant tout dans la fenêtre de l’aide humanitaire à apporter aux populations. C’est naturellement qu’il est venu à ce nouveau combat, par devoir mais aussi par sa capacité à comprendre pourquoi le Donbass. Dans cette conférence exceptionnelle, vous découvrirez un point de vue rarement et trop peu entendu en France, écarté et ostracisé des médias officiels qui ne font plus ; et pour cause ; depuis longtemps leur travail.

En exclusivité pour DONi.Press et en présence également de Xavier Moreau qui donna quant à lui une interview sur la parution de son livre Ukraine, pourquoi la France s’est trompée. Nikola donne des outils de réflexion essentiels pour la compréhension du grand jeu international et des méfaits des gouvernements occidentaux qui sous le couvert d’ailleurs illégal de l’OTAN s’adonnent à des crimes de guerre et la déstabilisation de pays et gouvernements jugés indésirables et incompatibles avec les stratégies hégémoniques concoctées par des forces qui dépassent la plupart des Occidentaux et des Français même parmi ceux qui pensent et réfléchissent.

Pour ma part, ayant de tout temps eu dans mon entourage des Serbes, n’ayant cependant jamais eu la chance de me rendre dans ce pays qui était autrefois et pendant de longues décennies un allié naturel de la France, j’espère que nous reverrons dans le Donbass Nikola Mirkovic et ses amis de Vostok France. C’est avec de telles personnes qu’un monde meilleur pourra un jour voir le jour.

Source: Laurent Brayard

kosovo

Imprimer