Ce texte accablant de vérités occultées est le 25ème d’une série * consacrée à la Syrie. Vérités bafouées mettant en accusation les élites politiques et médiatiques qui, depuis 2011, ont menti par omission, délibérément masqué les atrocités perpétrées par de prétendus « rebelles modérés», ignoré les souffrances que le peuple syrien endure. Il est indécent de les entendre répéter jusqu’à la nausée que le groupe armé EIIL comme d’un phénomène circonscrit qui, en Syrie, ne frapperait que les Kurdes de Kobané. Il est indécent de les entendre marteler que le président Assad est « l’allié objectif de l’EIIL » occultant le fait que son gouvernement et l’armée régulière syrienne combattent l’EIIL et al-Nosra au prix de lourdes pertes.

Depuis 17 mois les Syriens sont les premières victimes des mensonges relayés par la presse occidentale. Revenons sur l’un d’entre eux.

[24 juillet 2012]

Les images ci-dessous prises filmées le 11 juillet 2011, parlent d’elles-mêmes. Diffusée par l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), il s’agit d’une vidéo manipulée. Les prises de vue et les commentaires font croire que dans les rues de la ville de Hama il y avait eu plus d’un demi-million d’opposants anti-Assad. Alors qu’il n’étaient que quelques milliers. Les médias occidentaux ont relayé l’information manipulée relayée par des groupes islamistes sans aucune vérification; ce qui revenait à tromper l’opinion en faisant croire qu’il y a en Syrie un mouvement populaire massif qui se lève contre l’oppression du « régime sanguinaire ». Alors que la grande majorité des Syriens soutiennent leur gouvernement contre les gangs armés soutenus par l’OSDH.


La source n’est pas fiable. Les médias ne peuvent pas l’ignorer

L’OSDH, n’est pas un organisme indépendant: c’est une émanation des Frères musulmans qui n’offre aucune garantie d’impartialité. Alors même que l’OSDH construit des bilans statistiques truqués des victimes de la violence et que ses « rapports » quotidiens sont totalement fantaisistes ils sont systématiquement repris, depuis 17 mois, in extenso, par les rédactions occidentales sans qu’aucun journaliste ne s’interroge quant à leur fiabilité. Pourquoi? Parce que depuis le début de la guerre en Syrie les médias traditionnels ont le parti des groupes armés, en les présentant comme combattant légitimement contre le régime du « dictateur sanguinaire ».

Ainsi, ce qui n’était qu’une petite manifestation de quelques milliers de personnes a été transformée par l’ensemble de la presse occidentale en une manifestation « monstre » d’un demi-million, de plus d’un million… [dans une ville de cinq cent mille habitants].

Un jeune homme originaire d’Hama a pu mettre en évidence dans ce cas précis leur monstrueuse imposture.

Voir la vidéo:


Le Monde, Le Figaro, Libération, diffusent sans vérification les fausses nouvelles fournies par l’OSDH. 

-Le 22 juillet 2011 le quotidien Le Monde dans un article intitulé :

 « Syrie : 1,2 million de manifestants à Hama et Deir Ezzor » écrit : « Comme chaque vendredi depuis le début de la révolte, mi-mars, les Syriens étaient appelés à manifester à la sortie des mosquées, après la prière hebdomadaire. Selon Rami Abdel Rahmane, chef de l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), plus de 1,2 million de personnes ont répondu à l’appel à Hama et à Deir Ezzor, près de la frontière irakienne, mais huit civils ont été tués dans la dispersion de rassemblements (…) A Deir Ezzor, ils étaient plus de cinq cent cinquante mille à la fin de la manifestation, et à Hama, ils étaient plus de six cent cinquante mille », a-t-il assuré, précisant que les forces de sécurité étaient absentes dans ces deux villes. »
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2011/07/22/les-forces-de-securite-syriennes-isolent-un-quartier-de-damas_1551574_3218.html

-Le 8 juillet 2011 le quotidien Le Figaro dans un article signé Georges Malbrunot et Caroline Bruneau intitulé :

« Syrie : un demi-million de personnes manifestent à Hama » il est écrit : « Pour la deuxième semaine consécutive, près d’un demi-million de personnes sont descendues manifester vendredi sur la place al-Assi, selon les militants des droits de l’homme. (…) Vendredi dernier déjà, 500.000 manifestants s’étaient réunis au centre-ville »
http://www.lefigaro.fr/international/2011/07/08/01003-20110708ARTFIG00518-syrie-un-demi-million-de-personnes-manifestent-a-hama.php

-Le 8 juillet le quotidien Libération dans un article intitulé :

« Syrie : nouvelle manifestation monstre à Hama, assiégé par l’armée » écrit : « Plus de 150.000 personnes défilent sur la place al-Assi en affirmant le refus du dialogue avec le pouvoir et en appelant à la chute du régime », a d’abord indiqué le chef de l’OSDH Rami Abdel-Rahmane. Une estimation revue à la hausse quelques minutes plus tard : ils étaient en fait quelque 450.000, selon Abdel Karim Rihaoui, chef de la Ligue syrienne des droits de l’Homme. Vendredi dernier, des militants affirment qu’ils étaient un demi-million. »
http://www.liberation.fr/monde/01012347922-syrie-nouvelle-manifestation-monstre-a-hama-assiege-par-l-armee

Conclusion. Qui peut encore lire, sans se révolter, une presse qui ment à ce point ?

Silvia Cattori

Publié le 24 juillet 2012 par http://silviacattori.net/spip.php?article3471

(*) Article précédent :  http://arretsurinfo.ch/syrie-les-victimes-des-gangs-de-lopposition-armee-ignorees/

URL de cet articlehttp://arretsurinfo.ch/video-syrie-comment-le-monde-le-figaro-liberation-ont-manipule-lopinion/

Imprimer