Les prétendus « rebelles modérés » –  chassés, ou évacués après de laborieuses négociations, hors des provinces sous le contrôle de l’armée régulière syrienne – sont maintenant essentiellement concentrés dans la province d’Idlib. Pour combien de temps?  

Cette vidéo confirme les faits que nous avions rapportés dès 2011 : Qu’il n’y a jamais eu en Syrie de « groupes armés pro-démocratie », que ce n’était pas une révolution populaire menée par des « rebelles modérés » comme l’ont prétendu les journalistes occidentaux. Mais une guerre d’agression menée contre l’Etat syrien par des gangs terroristes, des mercenaires venus de partout. ASI

Images diffusées par Jenan Moussa reporter de la chaîne Arabe Al Aan TV – Dubaï

print