Abu Obeida: ‘Gaza sera le cimetière des occupants’

Abou Ubaida, porte parole des Brigades Ezzedine al-Qassam : « L’ennemi sera étonné des résultats de la bataille » – Photo : via alqassam.ps

Discours d’Abu Obeida, porte-parole militaire des Brigades Al-Qassam, branche armée du Hamas, le 8 novembre 2023.

Au Nom de Dieu, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

« En effet, Notre Parole a déjà été donnée à Nos serviteurs, les Messagers, qu’ils sont certainement secourus dans leur combat, et que Nos soldats auront le dessus. » [Coran, XXXVII, 171-173]

Louange à Dieu, qui accorde la victoire aux combattants (sincères) et humilie les arrogants, et que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur le Messager de Dieu, combattant et martyr, sur sa famille et ses compagnons, ainsi que sur tous ceux qui ont combattu sur sa voie.

O enfants de notre peuple résilient et héroïque, ô épopée du jihad, ô épine dans la gorge des ennemis, ô combattants sur les lignes de front et de feu, ô gloire et dignité de cette Communauté (arabo-musulmane), ô combattants des autres champs de bataille, ô masses arabo-musulmanes partout où vous vous trouvez, ô hommes libres du monde entier, que la paix de Dieu soit sur vous, ainsi que Sa miséricorde et Ses bénédictions.

Du cœur de l’opération Déluge d’Al-Aqsa, en son 33ème jour, nous annonçons, avec l’aide de Dieu le Tout-Puissant, la poursuite de la lutte de nos combattants et la confrontation de l’agression sioniste sur toutes les zones de manœuvre terrestre de l’ennemi au nord-ouest de la ville de Gaza, au sud de la ville de Gaza et au nord de la bande de Gaza.

Avec l’aide de Dieu, depuis le début de l’agression terrestre sioniste jusqu’à aujourd’hui, nos combattants ont détruit complètement ou partiellement 136 véhicules militaires, les mettant hors d’usage pour les forces que cet ennemi tremblant a avancées dans une partie de la bande de Gaza.

Ces vastes colonnes de véhicules, capables d’occuper un grand pays à part entière, sont poussées par l’ennemi vers un front dépourvu de chars, d’avions, de blindés, et ne comportant pas même de montagne, de plateau ou de terrain difficile qui justifierait le déploiement de telles forces qu’on attendrait face à des armées régulières ou des puissances étatiques.

Une armée décrite comme la plus puissante de la région pousse une force blindée massive et de prétendues unités d’élite soutenues depuis la terre, la mer et les airs face à de farouches combattants créés pour l’agrément de Dieu, frappant leur ennemi avec la puissance de Dieu et avec une foi, une bravoure et un courage sans précédents dans l’histoire moderne. Ainsi, nos combattants détruisent les véhicules et causent de nombreux morts et blessés parmi les forces ennemies infiltrées.

Malgré le fait que l’ennemi évite un engagement complet avec nos combattants et tente de tout détruire devant lui, jusqu’aux pierres et jusqu’aux arbres, de tuer tous les êtres humains, d’anéantir les bâtiments et les installations, et même de tuer les animaux qu’il croise sur son chemin, d’une manière brutale qui n’est pas sans évoquer les mythes sur lesquels les sionistes ont été élevés pour gagner la sympathie du monde et sa compassion, en pleurant et en se présentant comme misérables (et victimes de persécutions) à ses yeux. La parole de Dieu Tout-Puissant est vraie lorsqu’il dit « Vous jetez dans leurs coeurs plus de terreur que Dieu. C’est parce qu’ils sont un peuple qui ne comprend pas. » [Coran, L’Exode, 13]

Malgré les massacres et les bombardements barbares qui ciblent principalement les civils et les installations civiles, ce qui constitue un crime de guerre devant un monde régi par la loi de la jungle, par la grâce de Dieu, nous manœuvrons avec nos forces d’élite composées de nos combattants, débordant pour frapper l’ennemi dans ses lignes arrière, tendant des embuscades à ses soldats et à ses chars. Nos combattants détruisent leurs véhicules à bout portant et à portée efficace des armes anti-blindées et antipersonnel, ainsi que les bâtiments où se retranchent les soldats. L’unité de tireurs d’élite continue de cibler les soldats, et l’aile d’artillerie bombarde leurs rassemblements avec des obus de mortier et des roquettes.

33 jours après le début de la bataille du Déluge d’Al-Aqsa, et sur la base de ce qui précède, nous confirmons ce qui suit.

Premièrement, la bravoure et le courage dont font preuve nos combattants sur le terrain pour repousser l’agression et vaincre les envahisseurs nazis sont une fierté pour chaque personne arabe, musulmane et libre du monde.

Avec l’aide de Dieu, dans les prochaines minutes, nous montrerons une partie de la grandeur de nos combattants et de leur combat contre l’ennemi, de leur combat avec ses véhicules et soldats fortifiés dans des bâtiments, et leur chasse aux chars et leur destruction. Ceci n’est qu’une petite fraction de ce que nos combattants ont fait et continuent de faire sur le terrain avec la force et le soutien de Dieu.

Deuxièmement, le dossier des prisonniers est encore capital chez nous dans les détails de cette bataille. Nous réitérons notre confirmation que la seule voie claire pour cette cause est un accord sur l’échange total ou partiel des prisonniers. Nous avons des femmes prisonnières dans nos prisons et l’occupation maintient nos femmes captives. Nous avons des prisonniers civils, malades et âgés dans les prisons ennemies : nous détenons avec nous des prisonniers des mêmes catégories. Nous avons des combattants et des résistants dans les prisons de l’occupation, et nous détenons des combattants de l’ennemi comme prisonniers.

Il n’y a absolument aucune solution au dossier des prisonniers que par cette voie et cet échange, que ce soit de manière catégorielle [toutes leurs femmes contre toutes nos femmes, tous leurs civils contre tous nos civils, tous leurs combattants contre tous combattants] ou dans le cadre d’une opération globale [la totalité de leurs prisonniers contre la totalité de nos prisonniers]. En outre, nous affirmons toujours que l’ennemi, qui poursuit l’agression et refuse de faciliter les conditions de leur libération, est celui qui fait obstacle et sabote tous les efforts visant à libérer les détenus de nationalité étrangère, et même expose leur vie et celle de ses captifs à un danger imminent à chaque heure et chaque jour.

L’ennemi a empêché il y a quelques jours la libération de 12 d’entre eux de nationalité étrangère. Le grand nombre de morts parmi les prisonniers et détenus, ceux qui sont encore sous les décombres et ceux qui subissent des traitements entre la vie et la mort, ne sont qu’une preuve de la tyrannie et de la confusion de cet ennemi.

Troisièmement, le devoir capital de notre époque est de soutenir notre peuple par tous les moyens et de ne pas se soumettre à l’occupation nazie renforcée par l’administration américano-sioniste. Ce que ce lâche ennemi craint le plus, c’est la renaissance de notre peuple et des nations de notre Oumma et de ses forces de résistance, au premier rang bien sûr de notre peuple palestinien en Cisjordanie, à Al-Quds (Jérusalem) et dans les terres de Palestine occupée en 1948. Le monde regarde comment l’occupation exploite cette guerre pour affirmer sa mentalité fasciste et raciste et son désir de déplacer notre peuple en Cisjordanie, de continuer à le tuer et à l’agresser, et d’essayer de liquider toute la question palestinienne. Mobilisez-vous, ô combattants de notre peuple, et ô nos masses dans toute la terre de Palestine, levez-vous pour écraser ce plan sioniste, car vous avez toujours été le cimetière des rêves des dirigeants stupides de cet ennemi.

En conclusion, nous adressons nos salutations à notre peuple qui reste ferme sur sa terre, refusant le déplacement et la déportation, qui se dresse comme une épine dans la gorge des sionistes occupants, face à une force brutale assoiffée de sang qui enregistrera dans sa mémoire et dans la facture qu’on lui fera payer cet holocauste et les massacres commis par l’ennemi. Ils continueront d’être, comme c’est le cas depuis 1948, une malédiction, un feu et une destruction pour cet ennemi.

Nous annonçons à l’occupation la bonne nouvelle d’une prochaine phase de rage et de résistance en Cisjordanie, à Gaza et à Al-Quds, et sur tous les fronts et dans tous les domaines, avec l’aide de Dieu Tout-Puissant. Nous poursuivons notre résistance à cette agression sur tous les fronts et nos combattants guettent l’ennemi. Ils feront des chars et véhicules ennemis par lesquels avance l’ennemi des cercueils ambulants pour ses soldats, avec la force de Dieu.

Nous appelons tous les enfants de notre peuple et de notre Communauté musulmane dans le monde à prier pour nos combattants, qui incarnent l’espoir d’une Nation qui ne rêve que d’écraser cet ennemi et de l’expulser de notre terre et de nos lieux saints.

« Et Dieu est le Souverain de l’Ordre des choses, mais la plupart des gens ne savent pas. » [Coran, XII, 21]

Nous menons un jihad dont l’issue ne peut être que la victoire ou le martyre.

Que la paix de Dieu soit sur vous, ainsi que Sa Miséricorde et Ses Bénédictions.

Source : Al-Jazeera

Traduction: lecridespeuples.fr

Histoire International Israël Palestine
Document sans titre

Les assertions et opinions exprimées ici sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputées à Arrêt sur Info.

Vous pouvez reproduire les articles d’Arrêt sur Info à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales.

Vous voulez réagir, signaler une erreur, communiquer un renseignement ? Contact