Par Julian Assange
Publié le 18 janvier 2018 par wsws.org

La déclaration suivante a été envoyée par le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, au webinaire organisé le 16 janvier, Organizing Resistance to Internet Censorship (Organiser la résistance à la censure sur Internet), avec le journaliste Chris Hedges et le président du WSWS, David North. Assange a envoyé la déclaration depuis l’ambassade d’Équateur à Londres, où il est piégé depuis cinq ans et demi.

« L’avenir de l’humanité est la lutte entre les humains qui contrôlent les machines et les machines qui contrôlent les humains. Entre la démocratisation de la communication et l’usurpation de la communication par l’intelligence artificielle.

Étant donné qu’Internet a provoqué une révolution dans la capacité des gens à s’éduquer eux-mêmes et à éduquer les autres, le phénomène démocratique qui en résulte a profondément ébranlé les establishments existants.

Google, Facebook et leurs équivalents chinois, qui sont socialement, logistiquement et financièrement intégrés avec les élites existantes, ont entrepris de rétablir le contrôle du discours. Ce n’est pas simplement une action corrective. L’influence sociale de masse indétectable alimentée par l’intelligence artificielle est une menace existentielle pour l’humanité.

Encore à ses débuts, les tendances sont claires et à progression géométrique. Le phénomène diffère dans les tentatives traditionnelles de façonner les phénomènes culturels et politiques en opérant à une échelle, à une rapidité et de plus en plus avec une subtilité qui éclipse les capacités humaines. […] »

Source: wsws.org

Imprimer