Par Modeste Dossou –  18 Novembre 2022

Plusieurs dizaines de Burkinabés sont sortis dans les rues de la capitale du Burkina Faso et ont fait chemin vers l’ambassade de France dans le pays. Ils ont pris d’assaut le complexe mais les autorités ont déployé l’armée pour les disperser à coup de gaz lacrymogène.

Selon les informations, les manifestants en colère au Faso, réclament l’expulsion de l’ambassadeur de France dans le pays et se sont rassemblés au stade municipal dans la matinée avant de se diriger vers l’ambassade de France, où ils ont été dispersés par les gaz lacrymogènes de la police, selon le quotidien local Le Faso. « La police a tiré des gaz lacrymogènes après l’échec des négociations avec les manifestants leur demandant de quitter les lieux pacifiquement. Mais les manifestants ont répondu en lapidant l’ambassade », a-t-il ajouté.

À la suite de l’altercation avec la police devant les locaux de l’ambassade de France, les dizaines de Burkinabés en colère, se sont dirigés vers le camp Kamboinse, où se trouve une base militaire française pour y demander le départ également des forces françaises stationnées dans le pays. Le manifestants accusent la France d’être responsable des problèmes sécuritaires du Burkina Faso.

Source : Actucameroun.com

(Nos remerciements à la personne qui nous a fait parvenir cette information)

Imprimer