dia-2012-syria-islamic-state1

Lors de son journal de 19h30, le 22 mai, la Radio Télévision Suisse (RTS) a présenté au rebours de la vérité une information d’une extrême gravité – qui avait été relayée par des médias numériques indépendants et dont nous avons rendu compte dès sa révélation (*) – touchant le contenu d’un rapport de la Defense Intelligence Agency et du Département d’Etat, rédigé en 2012, déclassifié grâce à un procès fédéral. Rapport disant que l’Occident facilitait la montée de l’Etat islamique « afin d’isoler le régime syrien » (**).

En traitant de la situation en Syrie et, après l’aveu par un général US de l’échec à contenir le groupe terroriste Etat islamique, voici en quels termes la RTS a présenté ce document :

Une guerre que certains à Washington avaient presque prédit. Un rapport déclassifié d’une agence américaine de renseignement  en 2012 craignait déjà l’auto-proclamation d’un Etat islamique entre la Syrie et l’Irak par les groupes djihadistes de l’époque“.

Affirmer – comme le fait la RTS – que l’Occident “craignait” la montée d’un Etat islamique est l’exact contraire de ce que dit ce rapport qui révèle que l’Occident soutenait la montée en puissance des djihadistes pour affaiblir le gouvernement syrien.

(*) https://arretsurinfo.ch/selon-un-document-de-la-dia-de-2012-loccident-facilitera-la-montee-de-letat-islamique-afin-disoler-le-regime-syrien/

– Le Renseignement US avait prédit que le soutien US aux rebelles en Syrie entraînerait la chute de Ramadi

– http://www.politis.fr/Document-secret-US-l-Etat,31265.html

(**) Par Occident il est précisé: les pays occidentaux, les États du Golfe et la Turquie. 

Silvia Cattori | 23 mai 2015

Journaliste indépendante