Les autorités suisses ont accordé l’asile – sans discernement – à de nombreux Syriens provenant des zones « rebelles » de Douma, d’Alep, de Homs, liés par sympathie ou des liens de famille à al-Nosra et autres groupes radicaux. Mme Simonetta Sommaruga va-t-elle à nouveau faire du zèle – pour se montrer aussi « bonne élève » que Merkel -, déclarer que notre pays va accepter « sa part » de Casques blancs ?  [Silvia Cattori]

« Humanitaires » appelés « Casques blancs »

Exfiltrés de Syrie en Jordanie [dans le plus grand secret par l’armée israélienne à la demande du Canada, des Etats-Unis, de la France et du Royaume Uni, ndlr], des centaines de Casques blancs, organisation soupçonnée de liens avec des groupes terroristes [il y a des preuves, ndlr], devraient être transférés vers des pays occidentaux [le Canada, le Royaume Uni, l’Allemagne et la France; il s’agit pour ces pays de garder la main sur des agents qui leur ont servi de pions dans la déstabilisation de la Syrie, ndlr]. Supervisée par l’ONU, l’opération aurait été réclamée par Washington.

Environ 800 membres de l’organisation controversée des Casques blancs syriens, financée par les Etats-Unis et d’autres pays occidentaux, ont été évacués avec leur famille vers Israël puis transférés en Jordanie dans la nuit du 21 au 22 juillet, selon la radio de l’armée israélienne citée par l’AFP. De même source, l’opération a été effectuée sur demande de Washington et de plusieurs pays européens.

[SYRIE] Le matériel des Casques Blancs utilisé pour construire les « canons de l’enfer » terroristes? : LIEN

Néanmoins, selon le porte-parole de la diplomatie jordanienne, Mohammed al-Kayed, si l’Allemagne, le Canada et le Royaume-Uni se sont engagés à accueillir 827 membres des Casques blancs et leur famille, seuls 422 sont arrivés dans le royaume, étape provisoire avant leur relocalisation dans ces trois pays.

[SYRIE] Exemple de mise en scène flagrante des Casques Blancs (Oscar à Hollywood) : LIEN

Les membres de l’organisme, qui se présente comme humanitaire mais est soupçonné de proximité avec des groupes terroristes, notamment liés à al-Qaïda, ont dans un premier temps été exfiltrés du sud-ouest de la Syrie vers une base militaire de l’Etat hébreu, selon des correspondants du journal allemand Bild. L’opération a débuté au petit matin le 21 juillet puis s’est poursuivie jusque dans la nuit.

Le porte-parole du ministère jordanien des Affaires étrangères Mohammed al-Kayed a annoncé que les Casques blancs, actifs uniquement dans des zones sous contrôle des rebelles, seraient transférés en Allemagne, au Royaume-Uni et au Canada «en raison du risque pour [leur] vie» et «pour des raisons purement humanitaires». En juin, Amman, qui accueille déjà environ 1,3 million de réfugiés syriens avait en effet fait savoir qu’elle n’en accepterait pas plus, soulignant la nécessité d’une «solution politique»… (Suite : LIEN)


ALEP : Pierre Le Corf visite le QG des CASQUES BLANCS

Des centaines de casques blancs évacués de Syrie (Euronews) : LIEN

Imprimer