Je ne suis pas fan des appels à signer des pétitions mais ici il me plaît de faire une entorse à ce principe [S.Cattori]

 

 

 


— PÉTITION —
NON À L’ÉCRITURE INCLUSIVE

À l’attention de monsieur Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale

 

Monsieur le Ministre,

L’écriture inclusive menace l’enseignement scolaire de nos enfants, alors que beaucoup ont déjà de grandes difficultés à maîtriser la grammaire et l’orthographe.

Face à ce grave danger, nous vous demandons de réagir avec vigueur et fermeté.
Nous ne pouvons accepter la mise en péril de notre langue à des fins idéologiques !

Ainsi, nous vous demandons solennellement :

1. D’interdire dans nos écoles des pratiques de notre langue contraires à l’avis de l’Académie française, laquelle est garante de son évolution et de son bon usage ;

2. D’interdire dans nos écoles tout manuel scolaire ou leçon qui utilise l’écriture inclusive  ;

3. De condamner fermement les pratiques de professeurs qui l’utilisent, la promeuvent, ou la bonifient par des points supplémentaires dans les copies de leurs élèves.

L’écriture et la grammaire doivent être enseignées dans le respect des règles de notre langue, placées sous la haute vigilance de l’Académie française, dont c’est la mission, et reprises dans les programmes de l’Éducation nationale.

Devons-nous vous rappeler que, selon les résultats des évaluations nationales de 6e passées en janvier 2020 (dans les établissements scolaires publics, hors éducation prioritaire) 38,5 % des élèves n’ont pas un score « satisfaisant » en français !?

Il en va de la réussite scolaire de tous les élèves, de la sauvegarde de notre patrimoine culturel et de l’avenir de notre société.

Source: Sos education

Imprimer