syrie - terroristes

 

Les USA et la France, entre autres, justifient leur schizophrénique politique en Syrie (qui consiste à aider des groupes armés contre le « régime » alors que la menace essentielle pour l’Occident provient de certains de ces groupes) par la théorie des « rebelles modérés ».

Nous nous sommes donc mis à étudier ces groupes « modérés ». Certains appartenant à l’Armée Libre Syrienne (ASL), d’autres obéissant au Conseil de Commandement de la Révolution Syrienne (1). Et nombre d’entre eux sont clairement du même acabit que Daesh/Etat islamique et Al Nosra (Al-Qaeda en Syrie).

En voici la liste et la démonstration… Démonstration qui aura été facile à faire tant les noms, les logos et les parrains de ces groupes démontrent bien qu’il s’agit aussi de groupes djihadistes !

*
Liwa’ Suqour al-JabalBrigade des Faucons de la Montagne.

Actif à Idlib et Alep. A fait partie de nombreux groupes coalisés avant de s’en retirer suite à des disputes. Ce groupe a été créé et financé par la Qatar. Anciennement partie prenante des « Brigades des descendants du Prophète »

Forqat al-Awwal As-Sahli1ère division côtière :

Active dans la partie orientale de la région d’Idlib, dans le nord de la région de Latakié et dans la région de Hama. Par le passé, ce groupe a été membre de la « Brigades des descendants du Prophète »

Liwa’ Sultan Muad/Sultan Murat Tugayı/Brigade du Sultan Murad :

Groupe composé de turkmènes. Actif dans la province d’Alep. Ce groupe a des relations étroites avec les services turcs.

Harakat Nour al-Din al-Zenki :

Ce mouvement porte le nom d’un sultan de la région, contemporain de Saladin et grand ennemi des Croisés qu’il a combattu. Un des groupes rebelles les plus puissants de la région d’Alep. Par le passé, il a été membre des groupes islamistes « Brigade al Tawhid », « Armée des guerriers saints » et a collaboré avec le « Front Islamique d’Alep ». Est soutenu par l’Arabie Saoudite.

Jaish-al-Mujahideen – Armée des Guerriers Saints :

Coalition de groupes islamistes de la région d’Alep. A collaboré avec le Front al Nosra (Al Qaeda en Syrie) et avec le Front Islamique. Compte +- 2000 combattants.

Faylaq al-Rahman – Légion Al Rahman :

Actif dans la région de Ghouta (proche de Damas) et Qalamoun. Collabore avec l’Armée de l’Islam. Son nom est tiré d’un des 99 noms de Dieu selon la tradition islamique. Plusieurs missiles TOW livrés à ce groupe par les USA se sont retrouvés dans les mains de Daesh.

Liwa’ Shuhada al-Islam – Brigade des Martyrs de l’Islam :

Groupe actif à Daraya

Brigade des Martyrs de Yarmouk :

Appuyé par l’Arabie Saoudite et les USA, l’essentiel de cette unité a rejoint Daesh en y amenant les missiles US qu’on leur avait généreusement attribué.

Liwa’ Tawhid al-JunoubBrigade du Tawhid pour le Sud :

Crée dans la région de Daraa. Son nom provient du concept de l’unicité de Dieu (Tawhid) de la tradition islamique.

Forqat Fajr al-Tawhid :

Actif dans le sud de la Syrie. Regroupe plusieurs groupes rebelles dont la « Brigade de la bannière de l’Islam ».

Forqat Salah al-Din Division Saladdin :

Porte le nom du grand adversaire des Croisés. Où est donc le « combat contre la dictature » là-dedans ?

 Tajammu Alwiyat al-Omari – Brigades al Omari :

Son nom provient de la Mosquée du même nom à Daraa (où il est actif) et qui fut un important symbole pour l’opposition dans les premiers jours des grandes manifestations en 2011. Ce groupe a été fondé et est financé par l’Arabie Saoudite. Son premier leader, l’ex-capitaine Qais al-Qahtaneh, a été assassiné par un autre rebelle pour des questions personnelles…Ce qui démontre une nouvelle fois, le sens du débat démocratique de ces groupes !

Liwa’ al-Moataz BillahLes Brigades Moataz Billah :

Il fut l’un des premiers groupes de l’Armée Syrienne Libre (ASL) formé à Daraa. Il a participé à la coalition de groupes rebelles intitulé « Front Sud » et a également collaboré avec la coalition rebelle intitulée Gharfat Amaliyat Usood al-Harb. En mai 2015, son chef était toujours le colonel Khalid al-Nabulsi. Ils ont été bombardés par la coalition. Un premier temps armé par les USA, il semblerait que ces derniers aient revu leur copie puisqu’ils ont bombardé ce curieux allié :http://www.noterror.eu/fr/la-coalition-bombarde-ceux-quelle-arme/

Forqat Fajr al-Islam Dawn of Islam Division (Forqat Fajr al-Islam):

Groupe actif dans la région de Daraa. Il est dirigé par le Lieutenant-Colonel Mohammed Hassan Salama.

Liwa’ Muhajireen wal Ansar :

Ce groupe a été créé par deux déserteurs, les ex-capitaines Iyad Qaddour and Khalid Fathallah. Le nom se réfère à la communauté initiale des croyants qui se trouvaient à Médine avec le prophète, soit qu’ils en étaient natifs, soit qu’ils avaient fui les persécutions.

Jabhat Ansar al-Islam – Partisans du Front de l’Islam :

Brigade islamiste active à Quneitra et Daraa. C’est le groupe islamiste le plus radical ayant été équipé volontairement avec des missiles TOW ; Ce groupe est également membre du Conseil de Commandement Révolutionnaire Syrien.

Alwiyat al-Furqan – Brigades al Furqan :

Groupe islamiste actif dans le centre du pays. Il est dirigé par Majid al-Khatib, un des plus jeunes chefs de guerre rebelles. Son nom provient d’un chapitre du Coran qui explique la différence entre le bien et le mal.

19 août 2015 |

[1] Coalition de 72 groupes rebelles, dont un certain nombre de tendance islamiste. Le rassemblement islamiste et salafiste « Ahrar al-Sham » rejoindra d’ailleurs cette coalition

Source: noterror.eu

Imprimer