Le président de la République Emmanuel Macron a tenu un discours attendu sur la crise des Gilets Jaunes. Il en a profité pour annoncer certaines mesures. RT France vous propose un décryptage en présence d’Etienne Chouard et Alexandre Devecchio.

Sur le plateau de RT France, Stéphanie de Muru reçoit Etienne Chouard et Alexandre Devecchio pour décrypter l’adresse à la nation d’Emmanuel Macron ce 10 décembre. D’autres invités interviennent également pour réagir aux annonces du président de la République.

Pour tenter de désamorcer la crise des Gilets jaunes, le chef de l’Etat a annoncé différentes mesures, comme la hausse du SMIC de 100 euros bruts par mois dès 2019. La hausse de la CSG est annulée en 2019 pour les retraités touchant moins de 2 000 euros par mois. Il a en outre annoncé que les heures supplémentaires seraient versées «sans impôts ni charges dès 2019».

Emmanuel Macron a en revanche fait savoir que l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) ne serait pas rétabli.

Le président de la République Emmanuel Macron a tenu un discours attendu sur la crise des Gilets Jaunes. Il en a profité pour annoncer certaines mesures. RT France vous propose un décryptage en présence d’Etienne Chouard et Alexandre Devecchio.

Sur le plateau de RT France, Stéphanie de Muru reçoit Etienne Chouard et Alexandre Devecchio pour décrypter l’adresse à la nation d’Emmanuel Macron ce 10 décembre. D’autres invités interviennent également pour réagir aux annonces du président de la République.

Pour tenter de désamorcer la crise des Gilets jaunes, le chef de l’Etat a annoncé différentes mesures, comme la hausse du SMIC de 100 euros bruts par mois dès 2019. La hausse de la CSG est annulée en 2019 pour les retraités touchant moins de 2 000 euros par mois. Il a en outre annoncé que les heures supplémentaires seraient versées «sans impôts ni charges dès 2019».

Emmanuel Macron a en revanche fait savoir que l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) ne serait pas rétabli.

10 déc. 2018

Source: RT

Voir aussi:

Etienne Chouard : «Le référendum d’initiative populaire est la cause commune des Gilets jaunes»

Professeur d’économie et de droit, Etienne Chouard réfléchit depuis des années sur la démocratie. Il défend le tirage au sort et le référendum d’initiative populaire. Pour RT France, il donne son analyse du mouvement «inespéré» des Gilets jaunes.

Etienne Chouard s’est fait connaître en 2005 quand il militait en faveur du «non» au référendum sur la constitution européenne. Depuis, à travers son blog et de nombreuses vidéos aux centaines de milliers de vues, il développe une réflexion sur la démocratie. «Le mouvement des Gilets jaunes correspond à ce dont je rêvais depuis 13 ans», confie-t-il à RT France. Pour Etienne Chouard, une vraie démocratie passe par le référendum d’initiative populaire et c’est d’après lui, ce qui constitue la cause commune des Gilets jaunes. Selon ce professeur d’économie et de droit, «l’élection est antidémocratique».

Imprimer