Témoignage de Gaza

Question : L’armée israélienne a bombardé l’école à Jabalyia…

Réponse : Oui. C’est la sixième école attaquée par les Israéliens. Et ce matin, vers 6 heures, ils ont frappé une mosquée qui se trouve entre deux écoles.

Question : L’armée israélienne affirme avoir trouvé des armes dans cette mosquée. Et a montré des armes. Est-il vrai ?

Réponse : C’est facile de fabriquer tous ces mensonges. Dans les endroits près de la frontière, il n’y a aucun combattant présent. Cette nuit, les Israéliens ont frappé 6 mosquées. Celle dont vous parlez était peut-être celle de Beit Hanoun. Mais les combattants ne se cachent pas là. On ne les voit jamais. Les familles dont certains membres sont des combattants, cela fait 15 ou 20 jours que personne ne les a revus.

Question : Aujourd’hui on a vu des images de gens faisant la queue pour acheter du pain. On dit qu’il n’y a bientôt plus de pain, plus de nourriture …

Réponse : Cette pénurie est due au manque d’électricité. Environ 70% de l’électricité venait d’Israël. Les Israéliens ont détruit la centrale de Noseirath qui fournissait environ 20% de l’électricité. Ils ont aussi bombardé la ligne égyptienne qui fournissait à peu près 5 mégawatts. Ils ont coupé plusieurs autres lignes. Ici, chez nous cela fait 48 heures que nous n’avions plus d’électricité. Cela fait seulement 20 minutes que nous en avons à nouveau, et cela ne sera peut-être que pour une ou deux heures.

Question : Comment allez-vous faire si vous n’avez plus d’électricité du tout ?

Réponse : On vit une crise d’électricité, de gaz, de pétrole, kérosène, diesel, essence. Et l’armée égyptienne a fermé tous les tunnels qui permettaient d’approvisionner Gaza. Quartier par quartier, à tour de rôle il y a l’électricité pour une heure ou deux. Et certains quartiers n’en ont pas eue depuis une semaine parce que toutes les lignes qui les approvisionnaient les Israéliens les ont détruites. En plus, les Israéliens sont en train de bombarder toutes les usines pour détruire ce qui reste d’économie ; hier, par exemple ils ont détruit une usine de biscuits. Ils veulent détruire toute les infrastructures. Ils font pression sur la résistance pour qu’elle obéisse à leurs conditions, ce qui ne va pas marcher.

Question : Combien de gens de la résistance ont-ils été tués ?

Réponse : Ce n’est même pas 5 à 10% des victimes. Même pas une centaine sur 1400.  

Question : Netanyahou a prétendu aujourd’hui avoir obtenu de très grands succès…

Réponse : C’est le contraire, il ne peut pas s’en sortir sans mentir. Il cherche à gagner un peu de temps. D’après les informations israéliennes, son armée n’aurait eu qu’environ 56 tués et environ 150 blessés (1). Mais selon la résistance  il y aurait eu  plus de 200 soldats tués. Et plus de 500 blessés. Certains soldats israéliens ont été tués à Gaza par des roquettes contre les chars, d’autres par des snipers. Mais la majorité après la ligne verte, à l’intérieur d’Israël.

Question : Y a-t-il encore quelque chose que vous voudriez nous dire ?

Réponse : Je voudrais dire : Merci aux Arabes, merci aux musulmans pour leur bouche cousue ! Et j’espère qu’un jour nous verrons la même situation chez eux.

Question : Vous êtes déçu parce que les Etats Arabes ne bougent pas ?

Réponse : On ne peut pas dire qu’ils ne bougent pas. Mais ils bougent contre nous, malheureusement ! En commençant par l’Egypte et en finissant par l’Arabie saoudite.

Propos recueillis le 31 juillet 2014 par Silvia Cattori

(1) Les autorités israéliennes ne sont pas à un mensonge prêt: elles affirment  « disposer de preuves selon lesquelles près de la moitié des victimes palestiniennes de l’offensive en cours contre la bande de Gaza étaient des combattants » https://fr.news.yahoo.com/isra%C3%ABl-47-des-victimes-palestiniennes-sont-des-combattants-162307045.html

Source: https://arretsurinfo.ch/gaza-selon-la-resistance-larmee-israelienne-minimiserait-ses-pertes-silvia-cattori/

Imprimer