AFP / Nikolay DOYCHINOV


La Russie rejette le paiement du gaz


La tentative de transfert proviendrait d’une société commerciale que l’Allemagne a saisie auprès de la société russe Gazprom.

RT. – 28 avril 2022

Gazprombank, la principale banque russe qui gère les paiements de gaz en Europe, aurait refusé plusieurs tentatives de paiement pour les livraisons de gaz d’avril et mai en Allemagne et en Autriche, bien qu’elles aient été effectuées sur un compte en roubles. La banque a rejeté la transaction parce que les tentatives de paiement provenaient d’une ancienne société commerciale russe qui a été nationalisée en Allemagne, ont déclaré à Bloomberg des personnes connaissant bien le dossier.

La société Gazprom Marketing & Trading Limited (GM&T) était contrôlée par le groupe russe Gazprom Germania avant le 4 avril, date à laquelle le ministre de l’économie de Berlin, Robert Habeck, a annoncé que la filiale passerait sous la tutelle du régulateur allemand de l’énergie jusqu’au 30 septembre.

Cette mesure visait à sécuriser l’approvisionnement énergétique du pays dans le contexte de la crise sans précédent que traverse l’Europe et qui a été exacerbée par les sanctions prises à l’encontre de la Russie, principal fournisseur de gaz de la région.

Le paiement rejeté ferait partie d’un contrat à moyen terme prévoyant la fourniture de 7 térawattheures de gaz d’ici à la fin de 2023.

En mars, le gouvernement russe a publié un décret obligeant les entreprises énergétiques européennes à ouvrir des comptes à la Gazprombank, où les paiements en euros ou en dollars seraient convertis en roubles. Cette mesure a été prise peu après que le président russe Vladimir Poutine a exigé que les États hostiles, qui ont imposé des sanctions économiques à Moscou, paient le gaz russe en roubles.

Au début du mois, Bruxelles a déclaré que le paiement du gaz russe en roubles par les acheteurs de l’Union européenne, comme l’exige le Kremlin, constituerait une violation des sanctions liées à l’Ukraine. Cependant, plusieurs États membres ont accepté d’utiliser le nouveau mécanisme de paiement et ont effectué leurs premiers paiements dans la monnaie russe.

L’affaire GM&T, qui porterait sur une très petite quantité de gaz, implique un processus de paiement « peu clair », selon la déclaration du régulateur allemand de l’énergie. Le gaz doit être payé en euros, comme convenu dans le contrat, a-t-il précisé, ajoutant que GM&T peut remplacer le gaz en l’achetant sur le marché libre si nécessaire.

Source: rt.com

Traduction Arrêt sur info

Imprimer