L’extradition de Julian Assange est également une décision politique et non pas purement juridique. Par cette lettre, nous demandons à nos homologues britanniques de faire en sorte que l’importance de cette affaire pour la liberté de la presse dans le monde et la mauvaise santé de M. Assange soient prises en compte dans la décision finale d’extradition. Le Conseil de l’Europe, dont l’Allemagne et le Royaume-Uni sont tous deux membres, a clairement pris position à ce sujet dans sa résolution 2317


Lettre de 37 députés du #Bundestag allemand intergroupe à leurs homologues britanniques dans l’affaire Julian #Assange

Berlin, le 3 mai 2022
OBJET : Inquiétude sérieuse concernant Julian Assange, fondateur de la plateforme Wikileaks
Chers membres du Parlement,
Chers collègues du Royaume-Uni,

En tant que groupe multipartite de parlementaires du Bundestag allemand, nous avons l’honneur de nous adresser à vous et de solliciter votre attention sur une affaire qui nous préoccupe énormément actuellement, sachant que nous partageons une préoccupation commune pour la protection ainsi que la mise en œuvre des droits de l’homme internationalement reconnus. Nous avons suivi de près le sort de Julian Assange par le passé ; cependant, les développements actuels de son cas suscitent d’autant plus notre inquiétude.

Monsieur Assange, fondateur de la plateforme #Wikileaks, n’a pas été autorisé à vivre en liberté depuis plus de onze ans. Depuis avril 2019, il est emprisonné à HMP #Belmarsh où il attend la décision du Royaume-Uni concernant son extradition demandée par les États-Unis d’Amérique. En raison de son travail de journaliste d’investigation, qui a notamment permis de dénoncer les crimes de guerre commis par les États-Unis en Irak et en Afghanistan, il risque jusqu’à 175 ans de prison aux États-Unis.

La liberté de la presse, à laquelle le Royaume-Uni et l’Allemagne se sont engagés, est une condition préalable essentielle à la santé des démocraties et au bon fonctionnement de l’État de droit. À l’instar de plusieurs organisations de défense des droits de l’homme renommées, nous sommes très préoccupés par l’effet dissuasif qu’une extradition et la persécution de M. Assange aux États-Unis pourraient avoir sur la liberté de la presse, le journalisme d’investigation et la liberté d’expression dans le monde entier.

En tant que représentants élus au Bundestag allemand, nous considérons une extradition comme un symbole fatal pour les journalistes et les éditeurs de médias du monde entier. Nous vous demandons donc respectueusement d’utiliser les moyens dont vous disposez pour faire en sorte que ces implications potentiellement graves soient prises en compte dans la décision finale qui incombe désormais à la secrétaire d’État à l’Intérieur, la très honorable Priti #Patel.

En outre, nous craignons pour la santé de M. Assange, qui reste actuellement et restera probablement en détention et en isolement prolongé. Le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, le professeur Nils #Melzer, a averti depuis longtemps que Julian Assange présentait des symptômes de « torture psychologique » et devait donc être libéré immédiatement. Le mauvais état de santé de M. Assange a d’ailleurs été le principal argument de la justice britannique dans son jugement du 4 janvier 2021, qui a interdit l’extradition vers une détention américaine d’une durée imprévisible. Pourtant, M. Assange reste en isolement à HMP #Belmarsh, parce que le gouvernement américain insiste sur l’extradition à laquelle la Haute Cour de Londres a finalement consenti le 10 décembre 2021, négligeant les préoccupations constantes pour sa santé. L’appel renouvelé par les avocats de M. Assange n’a pas été accepté.

Nous vous demandons donc de bien vouloir veiller à ce que les conséquences qu’une extradition pourrait avoir sur la vie et la santé de M. Assange continuent d’être soigneusement prises en compte.

Les droits de l’homme et, partant, les obligations découlant de la Convention européenne des droits de l’homme que le Royaume-Uni s’est engagé à respecter, doivent être au cœur de la décision finale.

Estimés membres du Parlement, en reconnaissance de la résolution 2317 de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe et dans la reconnaissance mutuelle de notre partenariat et du lien de nos valeurs partagées, nous espérons sincèrement que vous aiderez à construire des ponts dans le cas de Julian Assange. Dans votre Assemblée et en particulier dans votre communication avec la secrétaire d’État à l’Intérieur, Mme Priti #Patel, nous vous demandons de bien vouloir souligner les conséquences qu’aurait une extradition de M. Assange, tant pour sa santé que pour la liberté de la presse dans le monde entier.

Nous sommes impatients d’engager une conversation avec vous sur ce sujet.

Veuillez agréer l’assurance de notre considération distinguée.
Nous vous prions d’agréer, Monsieur, l’expression de nos sentiments respectueux,
Signataires :
  • Max #Lucks, député, groupe parlementaire Alliance 90/Les Verts
  • Derya #TürkNachbaur, députée, groupe parlementaire SPD
  • Peter #Heidt, député, groupe parlementaire FDP
  • Frank #Schwabe, député, groupe parlementaire SPD
  • Sevim #Dağdelen, député, groupe parlementaire La Gauche
  • Jürgen #Trittin, député, groupe parlementaire Alliance 90/Les Verts
  • Julian #Pahlke, député, groupe parlementaire Alliance 90/Les Verts
  • Manuel #Höferlin, député, groupe parlementaire FDP
  • Fabian #Funke, député, groupe parlementaire SPD
  • Dr Gregor #Gysi, député, groupe parlementaire La Gauche
  • Deborah #Düring, députée, groupe parlementaire Alliance 90/Les Verts
  • Boris #Mijatovic, député, groupe parlementaire Alliance 90/Les Verts
  • Erhard #Grundl, député, groupe parlementaire Alliance 90/Les Verts
  • Janine #Wissler, députée, groupe parlementaire La Gauche
  • Amira #Mohamed Ali, députée, groupe parlementaire La Gauche
  • Tabea #Rößner, députée, groupe parlementaire Alliance 90/Les Verts
  • Axel #Schäfer, député, groupe parlementaire SPD
  • Canan #Bayram, député, groupe parlementaire Alliance 90/Les Verts
  • Dr André #Hahn, député, groupe parlementaire La Gauche
  • Dr Sahra #Wagenknecht, députée, groupe parlementaire de la gauche
  • Matthias W. #Birkwald, député, groupe parlementaire La Gauche
  • Merle #Spellerberg, député, groupe parlementaire Alliance 90/Les Verts
  • Helge #Lindh, député, groupe parlementaire SPD
  • Christian #Görke, député, groupe parlementaire La Gauche
  • Misbah #Khan, député, groupe parlementaire Alliance 90/Les Verts
  • Andrej #Hunko, député, groupe parlementaire La Gauche
  • Susanne #Menge, députée, groupe parlementaire Alliance 90/Les Verts
  • Anke #DomscheitBerg, députée, groupe parlementaire La Gauche
  • Dr Jan-Niclas #Gesenhues, député, groupe parlementaire Alliance 90/Les Verts
  • Ates #Gürpinar, député, groupe parlementaire La Gauche
  • Johannes #Wagner, député, groupe parlementaire Alliance 90/Les Verts
  • Thomas #Lutze, député, groupe parlementaire La Gauche
  • Kai #Gehring, député, groupe parlementaire Alliance 90/Les Verts
  • Sören #Pellmann, député, groupe parlementaire La Gauche
  • Tobias #Bacherle, député, groupe parlementaire Alliance 90/Les Verts
  • Dr Petra #Sitte, députée, groupe parlementaire La Gauche
  • Nyke #Slawik, député, groupe parlementaire Alliance 90/Les Verts
Imprimer