L’EIIL a publié un « Document de Ville » daté du 12 juin de cette année adressé par l’Etat Islamique du Cham et de l’Irak (Cham c’est plus que la Syrie) à la région de Niniv. Ce document annonce « la libération par l’islam » et affirme :

« Nous sommes les soldats de dieu, nous sommes garants de la sécurité des habitants, les mosquées sont les maisons de dieu, l’argent qui était aux mains des impies revient aux mains des musulmans, le califat revient, etc ».

Ce document (en Arabe) fait également allusion à des affrontements à venir avec les alliés actuels Saddamistes et Naqshebendi.

(*) Commentaire du traducteur.
Il s’agit du document numéro 34. Ses auteurs se définissent comme les combattants contre le serpent Séfévide, c’est à dire les Persans (1) ! C’est l’éternelle guerre contre les Persans

Traduction partielle

- Tout le monde sera protégé mais en principe tout le monde est considéré avant tout comme musulman. L’ambiguïté des termes est de mise pour que le juge puisse décider comme bon lui semble.

- L’argent et tout ce qui est récupéré du régime Séfévide revient à l’imam des musulmans et c’est lui qui en dispose au profit des musulmans.

- Nous traiterons tous les groupes armés qui veulent s’imposer comme ceux qui sèment le désordre (le mal) sur terre et dont le Coran dit :

- Voici quelle sera la récompense de ceux qui font la guerre à Dieu et à son envoyé, et qui emploient toutes leurs forces à commettre des désordres sur la terre: Vous les mettrez à mort ou vous leur ferez subir le supplice de la croix ; vous leur couperez les mains et les pieds alternés ; ils seront chassés de leur pays. L’ignominie les couvrira dans ce monde, et un châtiment cruel les attend dans l’autre.

- Tout le monde est attendu dans les mosquées car la prière en groupe vaut 25 fois plus que la prière d’un homme tout seul comme l’a bien dit notre Prophète.

Silvia Cattori | 25 juin 2014 

Post scriptum 19.07.14 
Reuter a rapporté cette information le 18 juillet, soit près d’un mois après ce billet

Source: https://arretsurinfo.ch/irak-leiil-donne-une-liste-a-glacer-le-sang-de-ce-quil-va-mettre-en-application-tweet/

Imprimer