La Maison Blanche estime que l’Ukraine devra céder du terrain

Par Moon of Alabama – 28 juin 2022

Hier, j’ai mentionné l’incendie du centre commercial de Kremenchug, en Ukraine, où, selon le mensonge du président ukrainien Zelensky, se trouvaient des milliers de personnes.

Je me posais la question :

Les photos satellites montrent que le centre commercial se trouve juste à côté de la grande usine de machines de Kredmash. Était-ce là la véritable cible de l’attaque, le centre commercial n’étant qu’un dommage collatéral ?

Il est maintenant confirmé que la réponse à ma question est « oui ».

Le rapport de guerre publié aujourd’hui par le ministère russe de la Défense dit ceci :

Le 27 juin, à Kremenchuk (région de Poltava), les forces aérospatiales russes ont lancé une attaque aérienne de haute précision contre les hangars contenant de l’armement et des munitions livrés par les États-Unis et les pays européens, hangars situés dans l’usine d’engins mobiles de Kremenchug.

L’attaque de haute précision a permis de neutraliser des armements et des munitions fabriqués en Occident et concentrés dans cette zone de stockage avant d’être livrés aux troupes ukrainiennes dans le Donbass. L’explosion des munitions stockées a provoqué un incendie dans un centre commercial fermé situé à côté des installations de l’usine.

Ahhh, « ne faites pas confiance aux Russes ! » dites-vous. Eh bien, ne faisons confiance à personne, répons-je, examinons simplement les faits.

Les Ukrainiens ont publié une vidéo de surveillance provenant d’un parc et montrant le moment des deux explosions. Un grand flash apparaît et les gens s’enfuient alors que des débris tombent.

Le parc se trouve autour d’un lac artificiel avec une île au milieu à laquelle on peut accéder par un pont. Un petit bâtiment rond se trouve sur l’île.

Le toit gris clair du centre commercial est visible au sud de la grande usine de machines Kredmash, qui est au centre. Le petit parc d’où proviennent les vidéos de surveillance se trouve directement au nord de celle-ci. Google l’a marqué en vert en tant qu’espace récréatif spécial. L’usine dispose d’un accès ferroviaire direct sur son côté sud, avec plusieurs voies ferrées pour le chargement et le déchargement des machines. L’accès ferroviaire en fait un espace idéal pour la préparation ou la réparation d’armes lourdes. Il semble que la zone ferroviaire était l’une des deux cibles.

Toujours pas convaincu ? Eh bien, voici une vidéo d’une chaîne de télévision ukrainienne prise sur le terrain de l’usine. Elle montre un cratère et les débris de l’usine. Les zones où elle a été touchée sont pratiquement détruites.

Selon les services d’urgence ukrainiens, l’attaque a causé la mort de 16 personnes et en a blessé 59. Ainsi, la plupart des « milliers » de personnes qui se trouvaient dans le centre commercial selon Zelensky ont soit survécu, soit n’ont jamais existé, cette dernière hypothèse étant la plus probable.

Le centre commercial était évidemment aussi vide que son grand parking, comme je l’ai dit hier. Il a surement pris feu après le bombardement de l’usine voisine. Ceux qui sont morts étaient très probablement des soldats ou des ouvriers qui préparaient des armes « occidentales » pour les livrer au front.

Le mensonge de Zelensky est donc démystifié, tout comme les autres fictions d’horreur qu’il a racontées sur les Russes.

Pendant ce temps, la Maison Blanche se prépare à se retirer de l’Ukraine. Les titres de CNN :

Des officiels de l’équipe Biden doutent, en privé, que l’Ukraine puisse reconquérir tout son territoire

L’article est signé de la « théoricienne du complot, dérangée et propagandiste de la CIA, qui aime tant les scandales »Natasha Bertrand. Cela en fait une position officielle de l’administration.

(CNN) – Les responsables de la Maison Blanche perdent confiance dans le fait que l’Ukraine sera un jour capable de reprendre tout le territoire qu’elle a perdu au cours des quatre derniers mois de guerre, ont déclaré des responsables américains à CNN, même avec les armes lourdes et sophistiquées que les États-Unis et leurs alliés prévoient d’envoyer.

Les conseillers du président Joe Biden ont commencé à débattre en interne de la manière dont le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, devrait modifier sa définition d’une « victoire » ukrainienne, en tenant compte de la possibilité que son pays ait irréversiblement rétréci.

Des responsables américains ont souligné à CNN que cette évaluation plus pessimiste ne signifie pas que les États-Unis envisagent de faire pression sur l’Ukraine pour qu’elle fasse des concessions territoriales officielles à la Russie afin de mettre fin à la guerre. On peut également espérer que les forces ukrainiennes seront en mesure de reprendre des pans entiers de territoire lors d’une contre-offensive probable plus tard dans l’année.

Cette « contre-offensive dans le courant de l’année » me semble très improbable. Lorsque les forces russes verront un quelconque regroupement, elles le détruiront avant qu’il ne puisse faire le premier pas.

L’Ukraine ne regagnera aucun des territoires que les Russes ne veulent pas qu’elle regagne. Elle n’est pas en mesure de le faire militairement ou par le biais de négociations. Elle devra simplement accepter sa défaite, renoncer à l’est et au sud et accepter la perte de la source de 70 à 80 % de son ancien PIB.

Tout cela était parfaitement prévisible depuis le tout premier jour de la guerre.

Moon of Alabama

Traduction Saker francophone

Imprimer