Blé meunier d’Apt, également appelé « touselle blanche de Pertuis », dont les semences ont été retrouvées et identifiées en 1985 chez un agriculteur retraité de Buoux par les techniciens du Parc naturel régional du Luberon. En voici une représentation picturale en 1888 par Vincent van Gogh via ce tableau intitulé « Moisson en Provence » ou « Champ de blé avec des gerbes »


La récolte de blé russe est menacée : le monde se dirige-t-il vers une famine mondiale ?

Le ministre russe de l’agriculture, Dmitry Patrushev, a prévenu que son ministère voyait des risques que l’objectif de récolte de céréales du pays ne soit pas atteint cette année. La quantité de céréales récoltées à travers la Russie jusqu’à présent est inférieure à celle de l’année dernière à la même époque, a-t-il déclaré. Cela pourrait obliger le ministère à revoir ses plans d’exportation de céréales, ce qui pourrait avoir un impact négatif sur le marché mondial de cette matière première, a ajouté le ministre. Les pénuries de céréales ont déjà fait grimper les prix dans le monde entier et suscité des inquiétudes quant à une éventuelle crise alimentaire.

Qu’est-ce qui explique la hausse des prix des céréales ?

Un certain nombre de facteurs se sont conjugués pour influer sur l’offre de céréales sur le marché mondial, alimentant ainsi les inquiétudes en matière de sécurité alimentaire. Il s’agit notamment de la pandémie de Covid-19, de la crise en Ukraine et des sanctions subséquentes contre la Russie, ainsi que de facteurs environnementaux tels que la canicule record en Europe, qui menace la récolte de cette année.

Comment le problème a-t-il commencé ?

Les préoccupations relatives à la sécurité alimentaire mondiale ont été soulevées pour la première fois en 2020, lors de la pandémie. La crise sanitaire a eu un impact dévastateur sur l’économie mondiale, tant directement que par le biais des mesures gouvernementales visant à tenter de ralentir la propagation du virus. La maladie elle-même et les efforts déployés pour la contenir provoquent encore des perturbations dans l’approvisionnement en produits agricoles.

Quel est l’impact des événements en Ukraine ?

Le conflit en Ukraine et les sanctions qui ont suivi à l’encontre de la Russie ont limité les exportations agricoles des deux pays, ce qui a considérablement exacerbé la hausse mondiale des prix des céréales qui avait débuté au moment de la pandémie. La Russie et l’Ukraine sont toutes deux d’importants fournisseurs de céréales sur le marché mondial.

Quel a été l’impact des sanctions anti-russes ?

Après le début de l’opération militaire russe en Ukraine, les principaux expéditeurs ont évité les ports de la mer Noire des deux pays, qui sont d’importantes plaques tournantes pour l’exportation de céréales. Le problème est double : le conflit lui-même et la crainte des chargeurs internationaux de faire face à des sanctions secondaires pour avoir pris des céréales russes.

Qu’en est-il des ports ukrainiens ?

Les expéditions ukrainiennes de céréales ont été affectées par le fait que les derniers ports du pays, Odessa et Tchernomorsk, ont été minés dans le cadre du conflit en cours, ce qui a empêché le départ des cargaisons pendant cinq mois. Toutefois, les négociations entre la Russie, l’Ukraine, la Turquie et les Nations unies ont abouti à un accord qui a permis la reprise des expéditions. Les premiers navires transportant des céréales ukrainiennes ont quitté un port de la mer Noire lundi, suivis de trois autres navires vendredi.

Quel est l’impact de la flambée des prix sur l’offre ?

En réponse à l’augmentation des prix des céréales, les principaux exportateurs agricoles, tels que l’Inde et le Kazakhstan, ont été contraints d’arrêter complètement les exportations de céréales afin de maîtriser les prix intérieurs. En conséquence, de nombreux pays importateurs de céréales sont confrontés à une hausse des prix des denrées alimentaires et à des pénuries.

Quels sont les pays les plus touchés ?

L’impact le plus important de la hausse des prix des denrées alimentaires a été ressenti au Sri Lanka. Cette nation insulaire est en proie à des troubles depuis plusieurs mois, avec une pénurie de nourriture et de carburant et une flambée des prix. Les tensions se sont intensifiées en juillet lorsque des milliers de manifestants ont pris d’assaut la résidence du président, le forçant à fuir. Les États africains et d’autres pays plus pauvres sont également confrontés à un problème critique, car ils dépendent des importations de céréales pour nourrir leurs populations.

Comment les pays riches sont-ils touchés par la hausse des prix des denrées alimentaires ?

Les nations développées sont elles aussi confrontées à des problèmes. La hausse des prix des denrées alimentaires a été le principal moteur de l’inflation et de l’augmentation du coût de la vie, qui ont déjà provoqué un ralentissement économique spectaculaire en Occident. Malgré les démentis de l’administration Biden, l’économie américaine est officiellement entrée en récession après deux trimestres consécutifs de croissance négative du PIB. Selon les dernières projections, le Royaume-Uni et l’Union européenne sont également au bord de la récession.

Source: RT.com ( 5 août, 2022)

Traduction Arrêt sur info

Imprimer