Les contre-sanctions de Moscou interdisent l’utilisation de la section polonaise du gazoduc Yamal-Europe.

rt.com – 12 mai 2022

La grande entreprise énergétique russe Gazprom a déclaré jeudi qu’elle ne pourra pas utiliser la section polonaise du gazoduc Yamal-Europe pour le transit de gaz vers l’Europe en raison des contre-sanctions de Moscou.

Le porte-parole de la société, Sergey Kupriyanov, a précisé que le site appartient à EuRoPol GAZ, qui est une coentreprise entre Gazprom et la major gazière polonaise PGNiG. Cette dernière est l’opérateur de la partie polonaise du gazoduc Yamal-Europe.

Mercredi, Moscou a approuvé une liste d’entreprises à l’égard desquelles elle appliquera des mesures économiques spéciales. La liste comprend 31 entreprises, dont l’entreprise polonaise EuRoPol GAZ, ainsi que l’ancienne unité allemande de Gazprom. La filiale appartenant à la Russie a été saisie par les autorités allemandes le mois dernier et pourrait potentiellement être nationalisée.

« Pour Gazprom, cela signifie une interdiction d’utiliser un gazoduc appartenant à EuRoPol GAZ pour transporter du gaz russe à travers la Pologne », a déclaré l’entreprise sur son canal officiel Telegram.

Le président russe Vladimir Poutine a décrété le 3 mai qu’aucune entité russe ne serait autorisée à conclure des accords avec les personnes figurant sur la liste des sanctions, ni même à remplir ses obligations dans le cadre des accords existants.

Le décret interdit l’exportation de produits et de matières premières vers les personnes et entités figurant sur la liste des sanctions.

M. Poutine a déclaré que le décret était une réponse aux actions illégales des États-Unis et de leurs alliés visant à priver la Russie et ses citoyens et entités juridiques de leurs droits de propriété ou à restreindre leurs droits de propriété.

Le gazoduc Yamal-Europe traverse la Russie, le Belarus, la Pologne et l’Allemagne. La Russie fournit près de 40 % de la demande globale de gaz de l’Europe, et cette route représente près de 15 % des livraisons du pays vers l’ouest. Le gazoduc a récemment fonctionné en mode inverse, envoyant du gaz de l’Allemagne vers la Pologne après le refus de Varsovie d’accepter la demande de Moscou de payer en roubles.

Source: https://www.rt.com/business/555379-russia-stops-gas-transit-poland/

Imprimer