Les combattants d’Azov assiégés à Azovstal se rendent le mardi 17 mai. Image : Ministère russe de la défense

Azovstal « entièrement libéré »

RT. – 20 mai, 2022

Les derniers membres de l’unité néonazie Azov d’Ukraine se sont rendus à Mariupol.

L’ensemble du territoire du complexe de l’usine Azovstal à Marioupol a été libéré, a annoncé vendredi le ministère russe de la Défense. Plus de 2 400 personnes encerclées à l’intérieur depuis près d’un mois, dont des militaires ukrainiens et des membres de l’unité néonazie Azov, ont déposé les armes et se sont rendues.

« Le dernier groupe de 531 militants s’est rendu aujourd’hui », a déclaré le porte-parole militaire russe, le major-général Igor Konashenkov, dans un communiqué. Il a ajouté qu’au total, « 2 439 nazis d’Azov » et militaires ukrainiens avaient déposé les armes depuis le 16 mai, et que l’ensemble du complexe Azovstal était désormais sous le contrôle des forces armées russes.

Azov et les restes des troupes régulières ukrainiennes se sont repliés dans l’immense usine sidérurgique située sur la côte de Marioupol, où ils ont été complètement encerclés le 21 avril. Le président russe Vladimir Poutine a ordonné aux militaires de ne pas prendre d’assaut le complexe mais de le bloquer « de manière à ce qu’une mouche ne puisse pas y pénétrer » et de contraindre les militants à se rendre.

Le ministre russe de la Défense, Sergey Shoigu, a informé vendredi M. Poutine de la réussite de l’opération, a déclaré M. Konashenkov. Il a également précisé que le commandant de l’Azov a dû être transporté dans un véhicule blindé pour sa sécurité.

Le soi-disant « commandant » des nazis d’Azov a été emmené hors de l’usine dans une voiture blindée spéciale, en raison de la haine des habitants de Mariupol et de leur désir de se venger de lui pour de nombreuses atrocités.

Dans une vidéo publiée sur les médias sociaux plus tôt dans la journée, le commandant d’Azov, Svyatoslav « Kalyna », a nié avoir quitté l’usine. Palamar a nié avoir quitté l’usine et a déclaré qu’il menait une « certaine opération » dont il ne pouvait pas divulguer les détails. Palamar a remercié « le monde » et l’Ukraine pour leur soutien, et a conclu par « à bientôt ».

Après la reddition du premier lot de militants lundi, le gouvernement de Kiev a annoncé la « fin des opérations de combat » à Marioupol et a déclaré avoir ordonné aux troupes d’Azovstal de sauver leur vie. Le président Volodymyr Zelensky a personnellement déclaré le 18 mai que la « mission d’évacuation » d’Azovstal était « supervisée par nos militaires et nos agents de renseignement » avec la participation des « médiateurs internationaux les plus influents ».

L’Ukraine et la plupart des médias occidentaux ont évité le mot « reddition », même lorsque l’armée russe a publié des vidéos montrant clairement les militants déposant leurs armes.

Source: https://www.rt.com/russia/555848-azovstal-surrender-liberated-military/

Traduction Arretsurinfo.ch

Imprimer