Par Dominique Olgiati – Médecin spécialiste retraitée, Genève

Paru le 31 MAI 2021 sur le blog Infomeduse


Nous partîmes à quelques-uns et par un prompt renfort nous nous vîmes 1000 en arrivant à la Plaine, à nous voir marcher en visage, démasqué, les plus épouvantés reprenaient leur courage ! (En plagiant Le Cid de Pierre Corneille, acte IV, scène 3.)

Je me réfère à la manifestation du 29 mai 2021 sur la plaine de Plainpalais de 14h à 17h. Sous les banderoles « loi Covid NON » tous les manifestants bébés, chiens, et participants de tous âges, tailles et couleurs et langues scandaient avec vigueur « Continuer à chanter et à danser encore » avec l’accompagnement des cloches d’alpages et sans la police.

Cette belle solidarité ne rimait pas avec vacciner mais bien avec liberté, fraternité et vérité.

Merci à Jennifer et autres orateurs en particulier à notre collègue Philippe Saegesser de s’être exprimés pour nous ouvrir les yeux, les consciences et engager notre responsabilité de citoyens/ennes, et de médecins même retraités.

J’ai choisi ce métier en le pratiquant comme indépendante près de 30 ans et j’ai souscrit à l’éthique médicale du primum non nocere en engageant ma responsabilité première.

Comme interniste et immuno-allergologue, je me permets avec d’autres spécialistes de discuter et de critiquer les stratégies déployées pour enrayer l’extension de l’infection au covid:

  • les statistiques de mortalité présentées ne comparent pas systématiquement celles recensées dans les années précédant l’infection au covid;
  • un manque du recensement distinctif des maladies coexistantes avec l’infection du covid et qui participent aux statistiques des décès.
  • la loi covid et le passeport de vaccination introduisent dans notre pays un système d’apartheid et de clivage incompatible avec notre constitution suisse. Le mot d’apartheid évoqué hier en divisant les citoyens/ennes vaccinés(es) d’avec les non vaccinés) es) m’a rappelé mon vécu d’apartheid lors de ma mission en Palestine pour défendre les droits humains. L’apartheid est une non-solidarité humaine.
  • le choix du Conseil fédéral pour une stratégie accélérée de vaccination n’a pas pris en compte l’élaboration et l’acquisition progressive d’une immunité collective naturelle.

Oui, Continuons à chanter et à danser avec les yeux ouverts, l’esprit libre et éclairé par la transparence des informations.

Dominique Olgiati-Des Gouttes


Voir aussi: https://www.lemanbleu.ch/fr/News/1000-personnes-manifestent-contre-la-loi-Covid-19.html

Source: Infomeduse.ch

Imprimer