Premier ministre Orban. Crédit Wikimedia


Il est mentionné que le conflit en Ukraine menace la sécurité énergétique et financière du pays

Le gouvernement hongrois obtiendra des pouvoir d’urgence à partir de mercredi dans le cadre du conflit en Ukraine, qui a provoqué des troubles économiques en Europe, a annoncé mardi le Premier ministre du pays.

Selon lui, le conflit en Ukraine menace la sécurité énergétique et financière du pays.

« Nous voyons que la guerre et les sanctions de Bruxelles ont entraîné d’énormes chocs économiques et une forte hausse des prix. Le monde est au bord d’une crise économique« , a-t-il déclaré dans un message vidéo sur Facebook (propriété de la société Meta, interdite en Russie en tant qu’organisation extrémiste). L’état d’urgence prendra effet à minuit, a-t-il précisé.

Plus tôt, M. Orban avait souligné que l’imposition d’un embargo sur les importations de pétrole russe causerait de « graves problèmes d’approvisionnement » en Hongrie, compromettrait la sécurité énergétique du pays et entraînerait un « choc des prix » pour sa population et ses entreprises. Il a noté que son pays s’oppose aux sanctions inconsidérées contre la Russie, qui, selon lui, sont comparables à l’action d’une bombe atomique et entraînent une famine et une migration massive sans précédent. M. Orban a également noté que le plan de la Commission européenne (CE) visant à éliminer progressivement les combustibles fossiles russes d’ici 2027, présenté la semaine dernière, ne comprend pas de propositions de financement supplémentaire pour « les membres les plus concernés de la communauté enclavée. »

Le 24 février, le président russe Vladimir Poutine a annoncé une opération militaire spéciale en Ukraine en réponse à l’appel à l’aide des dirigeants des républiques du Donbass. Après cela, les États-Unis, l’UE, le Royaume-Uni, ainsi qu’un certain nombre d’autres États ont annoncé qu’ils imposaient des sanctions contre les personnes physiques et morales russes.

Source: https://tass.com/world/1455307

Imprimer