La monnaie russe pourrait encore se renforcer, selon un expert


Le mystère de la hausse du rouble révélé.

Publié par RT.com le 7 mai, 2022

La monnaie russe pourrait encore se renforcer. Après avoir perdu près de la moitié de sa valeur en mars en raison des sanctions occidentales, la monnaie russe a connu une reprise extraordinaire, se renforçant à des niveaux jamais vus depuis plus de deux ans. RT s’est entretenu avec Sergey Kopylov, associé junior de la société de conseil BSC et chercheur principal à l’Université russe d’économie de Plekhanov, pour découvrir ce qui se cache derrière la résilience du rouble.

Selon le chercheur, l’Occident avait manqué à ses obligations envers la Russie en gelant les avoirs de la banque centrale du pays. « C’est l’abolition (quelque chose comme la culture d’annulation) des règles des relations financières internationales basées sur les swaps sur rendement global, la redistribution des risques, les garanties des droits de propriété et la répartition du seigneuriage. »

Ce sont ces règles qui ont déterminé l’ancien taux de change du rouble et les approches de son établissement auxquelles nous sommes habitués, a déclaré l’expert, ajoutant que ces règles « ne s’appliquent plus ».

Kopylov a expliqué que le renforcement du rouble est dû au fait qu’il repose désormais uniquement sur les exportations et les importations, et que sa valeur est déterminée par sa parité de pouvoir d’achat (PPA). Le Fonds monétaire international (FMI) a estimé la PPA de la monnaie russe fin 2021 à 29,127 roubles pour un dollar. Selon l’indice Big Mac, ce taux s’élevait à 23,24 roubles pour un dollar.

L’expert a également noté qu’avant les sanctions, l’affaiblissement artificiel de la monnaie russe était soutenu par des sorties de capitaux. Ainsi, en 2021, les exportations nettes (l’excédent des exportations de biens et services sur les importations) s’élevaient à 122 milliards de dollars. Ces recettes en devises ont été utilisées pour acheter des actifs étrangers, a-t-il déclaré.

À une époque de sanctions et de manquement de l’Occident à ses obligations financières envers la Russie, cette sortie est devenue impossible, a déclaré Kopylov. Par conséquent, les 58 milliards de dollars reçus par l’économie russe au premier trimestre « mettent la pression » sur l’appréciation du rouble.

« L’évaluation des experts montre que dans ces conditions, le rouble pourrait se renforcer au niveau de 45 à 50 roubles pour un dollar américain s’il n’y a pas d’ajustement de la politique monétaire », conclut Kopylov.

La monnaie russe s’échangeait autour de 69 roubles pour un dollar américain vendredi.

Source : https://www.rt.com/business/555088-mystery-rising-ruble-revealed/

Traduction Arretsurinfo.ch

Imprimer