Les flux en provenance de son principal fournisseur, la Norvège, ont chuté en raison de pannes.

RT.com – 23 mai, 2022

Les prix de gros du gaz britannique ont augmenté lundi en raison d’une réduction des livraisons en provenance de la Norvège, le principal fournisseur ayant subi des pannes imprévues sur son champ de gaz naturel géant.

Le gaz britannique pour livraison immédiate a bondi de 59 pence pour atteindre 135 pence par thermomètre à 08h09 GMT, son plus haut niveau depuis le 3 mai. Le prix à terme était supérieur de 25 pence à 134 pence/therm.

Les flux norvégiens via le gazoduc Langeled sont tombés à 38 millions de mètres cubes (mcm) par jour en raison de pannes, selon les données de Reuters. Il y a eu une panne non planifiée au champ de Troll, qui a un impact sur 17 mcm/jour de flux. Des perturbations de moindre importance ont également été signalées dans plusieurs autres installations norvégiennes.

Le gestionnaire du système gazier norvégien, Gassco, a déclaré dimanche que l’usine de GNL de Hammerfest devrait redémarrer le 27 mai, soit quatre jours plus tard que prévu.

Le Royaume-Uni dépend des importations pour couvrir sa demande énergétique. La Norvège est le plus grand fournisseur de gaz du pays, couvrant plus de 60 % de sa demande totale.

Les pannes norvégiennes surviennent à un moment où le marché s’inquiète de l’approvisionnement en gaz russe de l’Europe, alors que les factures doivent être payées à la fin du mois. Ce week-end, la société russe Gazprom a interrompu les exportations de gaz vers la Finlande après que celle-ci ait refusé de payer en roubles, ce qui en fait le troisième pays européen à être coupé du gaz russe.

Source: RT.com

Traduction Arrêt sur info

Imprimer