La monnaie russe atteint son plus haut niveau depuis sept ans par rapport au dollar américain et à l’euro.

Le rouble russe a continué de se renforcer mardi, gagnant plus de 1 % par rapport au dollar américain et à l’euro, selon les données commerciales de la Bourse de Moscou.

À l’ouverture de la séance, le cours du dollar est passé sous la barre des 55 roubles pour la première fois depuis le 30 juin 2015. L’euro s’échangeait également à son plus bas niveau en sept ans face à la monnaie russe, sous les 58 roubles par euro.

Le rouble gagne en force par rapport aux deux principales monnaies de réserve du globe, en prévision d’importants paiements d’impôts et de prix élevés sur les marchés des matières premières. Les exportateurs russes vendent des devises étrangères pour payer leurs impôts en roubles à la fin du mois de juin. Le pic est attendu les 27 et 28 juin, et les analystes prévoient que le rouble continuera à se renforcer au cours de la semaine à venir, pour atteindre 50 roubles contre le dollar et 55-56 contre l’euro.

LIRE PLUS : Le nouveau plan de l’UE ne sauvera pas la zone euro

Cependant, d’autres experts suggèrent qu’à plus long terme, le rouble pourrait baisser. Cela dépendra de l’état de l’économie russe et, surtout, de l’activation des importations – une fois qu’elles commenceront à augmenter, la demande de devises étrangères augmentera, ce qui affaiblira le rouble par rapport aux niveaux actuels.

Le rouble est tombé à un niveau record en mars sous la pression des sanctions occidentales, mais sa valeur a depuis plus que doublé en raison du contrôle strict des capitaux par la Banque centrale, de la hausse des prix mondiaux de l’énergie et de la demande de paiement du gaz par Moscou, qui exige des pays « inamicaux » qu’ils paient leur approvisionnement en gaz naturel en roubles.

La semaine dernière, cependant, le directeur de la Banque centrale de Russie a appelé à lever la plupart des contrôles des capitaux dans le but d’affaiblir la monnaie nationale, le gouvernement estimant que le rouble est trop fort pour le moment. Un rouble fort pourrait être néfaste pour le budget de la Russie, qui tire d’importantes recettes des taxes sur l’énergie libellées en devises étrangères mais les dépense en roubles.

Source: RT.com – 21 juin 2022

Traduction: https://arretsurinfo.ch/le-rallye-du-rouble-continue-de-defier-les-sanctions/

Imprimer