Moscou, Place rouge. Crédit photo Wikimedia

 


RT.com –  7 Juillet, 2022

Les économistes rehaussent leurs prévisions pour l’année, selon le rapport.

La Russie semble être sur la voie d’une récession beaucoup moins importante que prévu cette année, a rapporté Bloomberg mercredi, citant des experts. Selon eux, la hausse des livraisons de pétrole a atténué l’impact des sanctions américaines et européennes.

Selon la publication, les économistes de JPMorgan Chase, Citigroup et d’autres grandes banques réduisent leurs prévisions de baisse de la production cette année à seulement 3,5 %. Les responsables russes, dont certains prévoyaient une contraction pouvant atteindre 12 %, s’apprêtent maintenant à actualiser leurs prévisions pour les ramener à moins de la moitié de ce chiffre.

« Le boxeur se remet en mouvement après avoir été mis à terre », a déclaré au journal l’économiste en chef de l’évaluateur de crédit Expert RA, basé à Moscou, Anton Tabakh. « Il y a eu un knockdown, mais il a été compensé en grande partie par des prix à l’exportation confortables, même avec les rabais, et par la capacité du budget à déverser de l’argent sur le problème. »

L’économie est toujours « confrontée à la plus forte contraction depuis au moins 2009 », a affirmé Bloomberg, ajoutant que les « mesures rapides prises par le gouvernement pour stabiliser la monnaie dans les premières semaines après la guerre ont permis d’éviter une crise financière et un afflux de recettes d’exportation a suivi. »

Les données du Centre de développement de l’École supérieure d’économie de Moscou ont montré que la production industrielle en Russie a augmenté de 1,7 % en mai par rapport au mois précédent. « La rupture de la contraction en mai pourrait être un signe que les producteurs se sont initialement adaptés au choc des sanctions anti-russes« , a déclaré le Centre.

Les économistes ont souligné qu’un rebond de la production de pétrole en raison de la croissance de la demande intérieure et d’une réorientation vers les acheteurs à l’exportation en Asie a été un grand moteur pour l’économie russe. La production de gaz a été un autre moteur économique clé, alimentant les gains de revenus sur la flambée des prix.

« Nous ne sommes pas au niveau de stress que nous avions supposé pour 2022″, a déclaré Evgeny Koshelev, économiste de Rosbank, à Bloomberg. « Nous devrions nous attendre à de meilleures tendances car les politiques budgétaires et monétaires sont globalement stimulantes. »

Source: https://www.rt.com/business/558512-russian-economy-more-resilient/

Traduction Arrêt sur info

Imprimer