Une humiliation pour le grand peuple russe: ses champions interdits de participer aux JO sous bannière russe par le CIO.

Le chef de la diplomatie russe a estimé que les accusations de dopage contre les athlètes russes étaient notamment dues au fait que les Etats-Unis ne pouvait pas battre la Russie «à la loyale»… et pas seulement dans le domaine du sport.

«Je pense que c’est une forme de concurrence sans scrupule parce que l’équipe américaine, visiblement, n’est pas capable de nous battre sportivement à la loyale», a déclaré Sergueï Lavrov dans une interview diffusée par la chaîne Rossiya-1 et publiée sur le site du ministère russe des Affaires étrangères, au sujet des accusations de dopage contre la Russie.

Alors que la Russie a été suspendue des Jeux olympiques d’hiver 2018 de Pyeongchang sur la base de soupçons de dopage institutionnalisé, le ministre russe des Affaires étrangères a estimé que les Etats-Unis avaient manigancé «pour retrouver et garder leur place de leader mondial indiscutable en sport».

«Les concurrents doivent être poussés sur le côté», a-t-il ajouté, estimant que «tous les moyens sont bons» dans cette «campagne antirusse».

«Je vois la même approche dans un certain nombre de domaines, à savoir des mesures coercitives unilatérales et illégales pour obtenir des privilèges injustes», a-t-il laissé entendre alors que son pays est visé par des sanctions économiques américaines.

168 sportifs russes considérés comme «propres» par le CIO ont été admis à participer aux Jeux olympiques, mais sous bannière neutre, les empêchant donc de représenter officiellement leur pays.

RT –

Source: RT 

Imprimer