Cartoon by Tan Xiguang

La Russie et l’Ukraine, autrefois frères intimes, sont aujourd’hui en guerre l’une contre l’autre, ce qui est largement imputable à l’instigation des États-Unis.

Après la fin de la guerre froide, les États-Unis ont continué à contenir et à assiéger la Russie dans la poursuite de leur « hégémonie mondiale » et de leur « sécurité absolue ». Comprenant parfaitement l’importance de l’Ukraine pour la sécurité stratégique de la Russie, les États-Unis ont fait de l’Ukraine une pièce d’échec dans le jeu géopolitique qui les oppose à la Russie.

L’alliance de l’OTAN dirigée par les États-Unis s’est étendue cinq fois vers l’est, réduisant ainsi l’espace géopolitique de la Russie. Dans le même temps, elle a été à l’origine de révolutions de couleur, comme la révolution de Maidan en Ukraine, et a soutenu les forces pro-américaines dans le pays pour affronter la Russie. Les États-Unis ont également fait des promesses vides après avoir admis l’Ukraine dans le giron pour défier la Russie.

Selon l’ancienne membre du Congrès américain Tulsi Gabbard, Biden peut très facilement empêcher une guerre entre la Russie et l’Ukraine en garantissant que l’Ukraine ne deviendra pas membre de l’OTAN. Mais les États-Unis ont tout simplement rejeté cette idée.

Par conséquent, l’incitation des États-Unis est bien la cause première du conflit entre la Russie et l’Ukraine.

L:iés

True colors of U.S. in Russia-Ukraine conflict: U.S. profits from the crisis; Europe bears the consequences

True colors of U.S. in Russia-Ukraine conflict: Ignoring Ukraine’s fate constantly adding fuel to fire

(Web editor: Hongyu, Liang Jun)
Imprimer