Lettre ouverte d’un prêtre arabe de Syrie

à Sa Sainteté le Pape François

Elias Zahlaoui

Damas, le 16/6/2022

Sainteté,

Depuis de nombreuses années, je juge de mon devoir de prêtre arabe catholique de Syrie, de vous écrire ouvertement, pour vous redire inlassablement mon espoir de vous entendre, enfin, proclamer haut et fort, les paroles terribles de Jésus contre « les Puissants » de ce monde.

Peine perdue !

N’êtes-vous pas pourtant le représentant de Jésus sur terre ?

Aujourd’hui, plus que jamais, face à notre monde menacé d’anéantissement par une guerre atomique, bel et bien programmée, permettez-moi de vous rappeler l’une ou l’autre des paroles que Jésus et Marie ont pris l’initiative, absolument inattendue, de dire à partir de 1982, dans une modeste maison de Damas, en Syrie.

Et oui, de Damas en Syrie, que « les Puissants » de ce monde ont cherché à anéantir, au nom « de la liberté, de la démocratie et des droits de l’homme… ».

Par ailleurs, il me plaît de signaler que c’est la première fois depuis deux mille ans, que Jésus et Marie ont jugé nécessaire de parler arabe !

La jeune messagère de ces messages, Myrna, vous avez eu l’amabilité de la rencontrer, de la bénir et de lui parler, en compagnie de son Excellence Mgr. Jan Babjak, archevêque de Slovaquie, en date du (6/10/2017), sur la place St Pierre, à Rome.

***

Des messages de la Sainte Vierge, je me contente d’en rappeler trois seulement :


1) En date du 18/12/1982, Marie a dit, entre autres, en son premier message :

« Mes enfants,

Souvenez-vous de Dieu,

Car Dieu est avec nous.

Vous, vous connaissez toutes choses,

Et vous ne connaissez rien…

… Faites du bien à ceux qui font le mal,

Et ne faites du tort à personne.

Annoncez Mon Fils l’Emmanuel.

Qui L’annonce, est sauvé,

Et qui ne L’annonce pas,

Sa foi est vaine.

Aimez-vous les uns les autres.

Moi, je ne demande pas de l’argent à donner aux Eglises, ni de l’argent à donner aux pauvres,

Je demande l’amour.

Ceux qui distribuent leur argent aux pauvres et aux Eglises, sans avoir l’amour,

Ne sont rien…

Ne privez personne de ceux qui demandent secours 


2) En date du 4/11/1983, Marie a dit au cours de l’extase, en arabe dialectal :

« Descends leur dire que tu es Ma fille,

Avant d’être la leur.

Mon cœur s’est consumé sur Mon Fils unique,

Il ne va pas se consumer sur tous Mes enfants ».


3) En date du 15/8/1990, c’est-à-dire cinq mois, jour pour jour, avant la guerre infâme des Etats-Unis contre l’Irak, Marie a dit, au cours de l’extase, dans l’une des Eglises de Braaschaat en Belgique :

« Mes enfants,

Priez pour la paix, et surtout en Orient,

Car vous êtes Tous frères dans le Christ »

***

Des paroles de Jésus, je choisis :


1) En date du 31/5/1984, jour de l’Ascension, Jésus a commencé Son message, au cours de l’extase survenue à Damas, par ces mots :

« Ma fille,

Je suis le Commencement et la Fin.

Je suis la Vérité, la Liberté et la Paix… »


2) En date du 14/8/1988, Jésus a dit à Myrna, au cours de l’extase survenue à Los Angeles, ce message que je cite en entier :

« Mes enfants,

Ma paix, Je vous ai donnée,

Mais vous, que M’avez-vous donné ?

Vous êtes Mon Eglise, et votre cœur M’appartient,

A moins que ce cœur ne possède un autre dieu que Moi.

J’ai dit : l’Eglise est le Royaume des cieux sur terre.

Qui l’a divisée, a péché,

Et qui se réjouit de sa division, a vraiment péché.

Il M’est plus facile qu’un incroyant croit en Moi,

Que ceux qui prétendent avoir l’amour et la foi,

Et qui jurent par Mon Nom.

Vous devez tirer votre fierté de Dieu seul.

Priez pour les pécheurs qui pardonnent en Mon Nom,

Et pour ceux qui renient Ma Mère.

Mes enfants,

Je vous ai donné tout Mon temps,

Donnez-Moi une partie du vôtre ».


3) En date du Samedi-Saint, 10/4/2004, Jésus a dit au cours de l’extase, à Damas même, en présence de nombreuses sommités mondiales, médicales, théologiques et médiatiques, ce message que je cite en entier :

« Mon dernier commandement pour vous.

Revenez chacun chez soi,

Mais portez l’Orient dans vos cœurs.

D’ici a de nouveau jailli une lumière,

Dont vous êtes le rayonnement,

Pour un monde séduit par la matière, la sensualité, et la célébrité, au point qu’il en a presque perdu les valeurs.

Quant à vous,

Conservez votre orientalité.

Ne permettez pas qu’on aliène votre volonté,

votre liberté et votre foi dans cet Orient »


4) En date du Jeudi-Saint, 17/4/2014, c’est-à-dire en pleine guerre contre la Syrie, et en outre jour de la Fête Nationale, Jésus a dicté, au cours de l’extase, ce message, vraiment unique dans les annales des manifestations divines, depuis 2000 ans :

« Les blessures qui ont saigné sur cette terre, sont celles-là mêmes qui sont dans Mon Corps, car la cause et l’auteur sont le même. Mais soyez assurés que

leur sort est identique au sort de Judas ».


Sainteté,

Pour finir, laissez-moi, toujours en prêtre arabe catholique, vous poser cette question, oui cette unique question :

Si Jésus et Marie ont tenu, contre toute attente, à revenir avec tant de force, en Syrie, leur patrie originelle, cette Syrie crucifiée par le monde entier, et promise par Dieu à une résurrection éclatante, quelle puissance terrestre pourrait vous empêcher de Les imiter ?

Veuillez agréer mon espoir et mon respect

Elias Zahlaoui

Damas, le 16/6/2022