Les flux globaux via le gazoduc Nord Stream vont diminuer d’environ 60 %, selon Gazprom.

15 Jun, 2022

La grande entreprise énergétique russe Gazprom a déclaré mercredi qu’elle allait réduire une nouvelle fois la capacité d’approvisionnement en gaz via le gazoduc Nord Stream à 67 millions de mètres cubes par jour. La société a expliqué qu’elle devait interrompre l’exploitation d’une unité de pompage de gaz Siemens supplémentaire sur le gazoduc.

« En raison de l’expiration du délai avant révision (conformément aux instructions de Rostekhnadzor et compte tenu de l’état technique de l’unité), Gazprom interrompt l’exploitation d’une autre unité de pompage de gaz Siemens à la station de compression de Portovaya », indique le communiqué de l’entreprise énergétique. Il précise que les réductions de débit commenceront le 16 juin à 01h30 heure de Moscou (22h30 GMT).

Mardi, le pompage quotidien de gaz a été réduit à 100 millions de mètres cubes, contre 167 millions de mètres cubes. Gazprom a déclaré qu’elle avait dû réduire les livraisons de gaz naturel via le gazoduc Nord Stream parce que Siemens n’avait pas renvoyé les unités de pompage de gaz après réparation.

L’entreprise allemande a déclaré mercredi que les unités de pompage de gaz réparées pour le gazoduc Nord Stream ne pouvaient pas être renvoyées de l’usine de Montréal en raison des sanctions du Canada contre la Russie.

Source: https://www.rt.com/business/557211-eu-russian-gas-cut/

Traduction Arrêt sur info.ch

Imprimer