PHOTO. « Portovaya » gas compressor station. © Sputnik/Aleksey Nikolskyi

Les sanctions occidentales empêchent les livraisons du gazoduc Nord Stream, selon le Kremlin.

Les sanctions occidentales contre la Russie empêchent les livraisons de gaz russe à l’Allemagne via le gazoduc Nord Stream, a déclaré lundi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Commentant la réduction des livraisons de gaz à l’UE la semaine dernière, M. Peskov a noté que la Russie reste « le fournisseur le plus fiable », mais que les restrictions ont rendu la livraison techniquement impossible.

« Du point de vue technologique, l’infrastructure mécanique du gazoduc souffre des sanctions imposées par l’UE. Les installations de pompage, à savoir les turbines, doivent faire l’objet d’une maintenance. Mais les turbines ne peuvent pas être rendues, c’est-à-dire que les Européens ne les rendent pas », a déclaré M. Peskov.

La semaine dernière, l’entreprise russe Gazprom a interrompu de 60 % l’approvisionnement en gaz naturel de l’Allemagne via le gazoduc Nord Stream, en invoquant le fait que Siemens Energy n’a pas restitué « en temps voulu » une pièce d’équipement dans une station de compression après l’avoir envoyée au Canada pour réparation.

Siemens Energy a déclaré qu’elle n’avait pas pu livrer la pièce en raison des sanctions canadiennes contre la Russie. Berlin a qualifié la décision de Gazprom de « politique ».

« Il n’y a tout simplement rien à pomper », a expliqué M. Peskov.

« C’est une crise artificielle créée par l’UE. Nous avons du gaz, il est prêt à être livré, mais les Européens doivent rendre le matériel. Et réparer le matériel conformément à leurs engagements. »

Source: https://www.rt.com/business/557477-moscow-explains-eu-gas-cuts/

Traduction Arrêt sur info

Imprimer