PHOTO. Russian S-500 surface-to-air missile system. © Sputnik

Les armes antiaériennes et antimissiles les plus avancées de la Russie sont déjà livrées aux militaires, a déclaré le président.

L’armée russe est en train de déployer le S-500, le système de défense aérienne le plus avancé du pays, a déclaré mardi le Président Vladimir Poutine.

Le dirigeant russe a fait ces annonces lors d’un discours devant les diplômés des collèges militaires à Moscou alors qu’il décrivait les plans de la Russie pour la mise en service de systèmes d’armes avancés, qui, selon lui, « détermineront les capacités de combat de l’armée et de la marine pour les années et les décennies à venir ».

Poutine a déclaré que le système de missiles à longue portée S-500, qui est conçu pour intercepter les avions et les missiles et peut avoir des capacités antisatellites, n’avait pas d’égal dans le monde.

LIRE PLUS : La Russie révèle l’utilisation d’un avion de chasse de 5e génération en Ukraine

Le S-500 Prometey a été conçu par le fabricant d’armes Almaz-Antey dans la continuité de sa famille de missiles sol-air à longue portée. Il aurait une portée de 600 km et serait capable d’intercepter des cibles se déplaçant à des vitesses hypersoniques, y compris les ogives de missiles balistiques intercontinentaux.

Le Prometey serait étroitement intégré à d’autres systèmes Almaz-Antey, tels que le S-400 et le S-350, ce qui permettrait aux batteries déployées d’avoir une synergie avec d’autres éléments de la défense aérienne stratifiée de la Russie.

Le chef d’Almaz-Antey, Yan Novikov, a déclaré que la société s’attendait à ce que le S-500 devienne l’épine dorsale des capacités antiaériennes de la Russie. Il a confirmé en avril dernier que le système était entré en production de série.

Source: RT.com –  21 Juin, 2022

Traduction: Arretsurinfo.ch

Imprimer