Le ministère russe des Affaires étrangères a qualifié de mensonge les déclarations du secrétaire général de l’OTAN, Anders Fogh Rasmussen disant que le convoi humanitaire était entré sur le territoire ukrainien sans le consentement de Kiev et sans la participation du CICR.

Le ministère a noté que le consentement de la part de Kiev avait été obtenu en vertu d’une note officielle du MAE ukrainien du 12 août. Des agents des douanes et des gardes-frontières ukrainiens ont travaillé au point de contrôle de Donetsk au cours de plus d’une semaine.

Le ministère russe des Affaires étrangères a souligné que la Fédération de Russie a été guidée par les principes d’humanité, de protection de la population civile contre les effets de la guerre, ainsi que par les normes du droit international lors de cette livraison de l’aide humanitaire.

En outre, Moscou espère que la prise en charge de l’Alliance de l’Atlantique Nord sur la mise en œuvre de la Déclaration de Berlin et de la Déclaration de Genève va manifester dans l’action visée à influencer les autorités de Kiev.

Sputnik |  23 août 2’14
Imprimer