Syrie:Qui sont ces « Casques blancs qui sauvent des vies » ?

Afin que chacun puisse se faire sa propre opinion au sujet de l’ONG « Casques blancs »

On peut lire ici la version telle que présentée par les médias traditionnels, qui comme ici Direct Matin annonce la sortie mondiale le 16 septembre du documentaire «Les casques blancs».

Et la version de journalistes et chercheurs hors « système » – tels que Vanessa Beeley ou Tim Anderson [auteur du livre »The Dirty War on Syria »] – qui la dénoncent comme étant une officine financée par les Etats-Unis et la Grande Bretagne au service des groupes qui agressent l’Etat syrien et de leur propagande. Silvia Cattori 


Vidéo : «Les Casques blancs», ces civils qui sauvent des vies en Syrie

Par Direct Matin 

Le 16 septembre prochain, Netflix diffusera un documentaire de quarante minutes intitulé «Les casques blancs», qui s’intéresse à ces civils volontaires qui viennent en aide aux populations après les bombardements.

La bande-annonce, dévoilée ce mercredi 7 septembre, laisse présager un documentaire fort en émotion, en immersion avec ces hommes volontaires, au nombre de 3.000 selon les estimations, pour secourir les victimes civiles des bombardements. Trois d’entre eux sont notamment suivis «en profondeur».

La séquence s’ouvre d’ailleurs sur l’un d’entre eux en train de dire au revoir à son fils avant d’aller risquer sa vie pour sauver celles d’inconnus. Le documentaire, retenu dans les sélections officielles du Festival du Film de Toronto et du Festival du film de Telluride, a été réalisé par Orlando von Einsiedel.

Des civils trop seuls face à l’horreur de la guerre

Les Casques blancs existent depuis le début de l’année 2013, mais ce n’est que depuis quelques mois que l’opinion internationale les connait. Pourtant, leur action en première ligne d’un conflit qui mine la Syrie depuis des années est primordiale. Premiers arrivés sur les lieux des bombardements, ils sont, pour la population civile, d’une aide et d’un secours inestimables. Ils sont pourtant bien souvent pris pour cibles par les deux camps, les combattants de Daesh d’un côté, et l’armée régulière syrienne de l’autre.

C’est auprès des ONG qu’ils trouvent la plupart du temps du soutien. Ainsi, l’ONG ARKaccueille les volontaires à Adana, dans le sud de la Turquie, où ils les forment à la protection civile pour que leur action sur le terrain soit efficace et limiter les risques pris.

Sur un site Internet à leur nom, les Casques Blancs ont mis en place une pétition demandant aux Nations Unies d’agir en faveur de l’arrêt de l’utilisation des «barrel bombs». Ces dernières sont des armes artisanales composées à partir de barils remplis de TNT et chargées d’éléments métalliques, ou plus rarement de chlore, pour accroître le nombre de victimes. Des bombes souvent larguées à l’aveugle par les deux camps et dont l’impact meurtrier est considérable. Plus que jamais l’action des Casques blancs mérite d’être mise en valeur, et la diffusion d’un tel documentaire pourrait sensibiliser l’opinion publique au sujet de leur combat.

Source: http://www.directmatin.fr/monde/2016-09-07/video-les-casques-blancs-ces-civils-qui-sauvent-des-vies-en-syrie-738004


Les Casques blancs syriens, des héros trop discrets

Par Anne Bernas – rfi – 03-10-2014

Rien ne semble pouvoir les arrêter. Les Casques blancs syriens, inconnus des médias, ont un rôle crucial. Bénévoles, non-armés, ils sauvent des vies au risque d’y laisser les leurs.

Alors que la situation humanitaire en Syrie se détériore dramatiquement, pour la première fois depuis le début des frappes de la coalition, le Conseil de sécurité de l’ONU se réunissait ce 30 septembre pour faire le point sur cette tragédie… qu’affrontent chaque jour les Casques blancs.

Lire la suite ici rfi.fr/hebdo

Syrie: Qui sont les casques blancs (White Helmets)?

Qui sont les casques blancs ? Voici la question que tout le monde est en droit de se poser. L’infâme meurtre d’une étoile montante de la politique anglaise, Jo Cox, a envoyé une onde de choc à travers le monde. Dans les heures qui ont suivis sa mort, des fonds ont été levés en son nom pour 3 différentes causes. Une de ces causes concerne les casques blancs.. Sommes-nous en train d’assister à une cynique et obscène exploitation de son assassinat afin de redorer le blason des États-Unis et du Royaume-Unis sur le territoire syrien, où ils sont accusés d’avoir perdu l’initiative contre les forces d’Al Nusra et d’Al Qaeda ?

Lire la suite : Qui sont les casques blancs (White Helmets) ?


Duperie sur la photo d’Omran

 En regardant la photo de cet enfant blessé par des éclats d’obus, Tim Anderson pose la question essentielle : « Qui l’a prise ? »

C’est ce même groupe de djihadistes d’Alep qui avait décapité en public un gamin palestinien de 10 an, Abdallah Issa [1] qui, s’est servi de la photo de l’enfant Omran Daqneesh, 4 ans [2], pour faire quelques jours plus tard appel à une aide humanitaire générale.

Lire la suite ici: Duperie sur la photo d’Omran | Arrêt sur Info

Source: https://arretsurinfo.ch/syrie-qui-sont-ces-casques-blancs-qui-sauvent-des-vies/

Imprimer
Crises Droit international Lobbies Médias Syrie
Document sans titre

Les assertions et opinions exprimées ici sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputées à Arrêt sur Info.

Vous pouvez reproduire les articles d’Arrêt sur Info à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales.

Vous voulez réagir, signaler une erreur, communiquer un renseignement ? Contact