Des preuves sur les camions transportant des armes en Syrie

Kemal Kılıçdaroğlu, le chef du principal parti turc d’opposition, le Parti républicain du peuple (CHP) a affirmé que le gouvernement a envoyé des camions remplis d’armes aux militants de l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL) se battant contre le régime syrien, indiquant que le CHP fera bientôt connaître, grâce à certains documents, les détails du transfert de ces armes opéré par le gouvernement. Attirant l’attention sur le chaos régnant en Irak depuis que les militants de l’EIIL se sont emparés des villes du nord de l’Irak une par une au début du mois de juin, Kılıçdaroğlu a dit : « Toute agitation éclatant dans la région affectera négativement la Turquie aussi. La cause de ce malaise est [le Premier ministre] Recep Tayyip Erdoğan ».

[Le Collectif VAN vous propose la traduction d’un article paru sur le site du journal turc Today’s Zaman le 24 juin 2014] 

S’exprimant lors de la réunion du groupe parlementaire de son parti mardi dernier, Kılıçdaroğlu a durement critiqué le parti de la justice et du développement (AKP) pour son soutien supposé aux militants de l’EIIL et à divers groupes d’opposition se battant contre le régime syrien. Accusant le gouvernement d’être responsable de l’enlèvement par l’EIIL de 80 Turcs à Mossoul il y a deux semaines, Kılıçdaroğlu a dit : « Nous leur avons dit, jusqu’à ce jour aussi, qu’ils devaient cesser de transférer des armes dans la région [le Moyen-Orient]. Des centaines de camions y sont allés. Tous remplis d’armes. Dans les jours qui viennent, nos amis vont parler de cette question. Et vous verrez comment ils transfèrent les armes. Nous ferons connaître au public tous les détails sur ces transferts. »

Attirant l’attention sur le chaos régnant en Irak depuis que les militants de l’EIIL se sont emparés des villes du nord de l’Irak une par une au début du mois de juin, Kılıçdaroğlu a dit : « Toute agitation éclatant dans la région affectera négativement la Turquie aussi. La cause de ce malaise est [le Premier ministre] Recep Tayyip Erdoğan », ajoutant qu’Erdogan avait détruit son prestige dans le monde avec sa politique étrangère ratée que son gouvernement a appliqué au Moyen-Orient. Affirmant qu’Erdogan ne qualifiait même pas l’EIIL d’organisation terroriste, Kılıçdaroğlu a demandé comment une personne peut sympathiser avec un groupe qui tue et torture. Rappelant que presque 100 Turcs sont retenus en otage par l’EIIL depuis deux semaines, Kılıçdaroğlu a dit qu’environ 300.000 Turkmènes ont dû quitter leurs lieux de résidence pour échapper aux militants de l’EIIL en Irak, mais la Turquie et Erdogan n’ont rien fait pour tenter de sauver les otages ou aider les Turkmènes.

80 citoyens turcs, y compris le Consul général à Mossoul, Öztürk Yılmaz, des soldats des forces spéciales, des diplomates, des enfants et des camionneurs ont été kidnappés par l’EIIL qui a pris Mossoul au début du mois de juin.

Faisant référence à une rare visite du chef du CPH dans la province à majorité kurde de Diyarbakır vendredi dernier, Kılıçdaroğlu a dit que l’AKP ne cesse de dire aux électeurs kurdes que le CHP est contre un éventuel règlement du problème kurde qui dure depuis des années, mais ce n’est pas le cas, ajoutant : « Nous avons rencontré ici les Kurdes et leur avons dit comment le CHP perçoit le processus de règlement [en cours]. Ils ont compris que le parti qui ne veut pas d’une résolution du conflit est l’AKP et non le CHP. »

Kılıçdaroğlu a également bien accueilli la libération de nombreux suspects dans le procès Balyoz [Sledgehammer] la semaine dernière, affirmant que les suspects avaient été condamnés lors d’un procès inéquitable. Kılıçdaroğlu a également adressé ses remerciements à la Cour Constitutionnelle pour sa décision qui a ouvert la voie à la libération des suspects dans l’affaire Balyoz. La semaine dernière, la plus haute cour a jugé que les suspects accusés n’avaient pas été jugés équitablement et elle a statué qu’ils devaient être rejugés.

EMRULLAH BAYRAK / 24 juin 2014

Traduction de l’anglais C.Gardon pour le Collectif VAN – 4 juillet 2014

 Source: www.collectifvan.org

Imprimer