[Dit en passant: nous ne prenons pas les pétitions au sérieux car le plus souvent les gens signent sans approfondir, tout en croyant faire une bonne action, et leur engagement ne va pas plus loin. Aussi, il convient de se garder des ONG qui se servent des pétitions pour mieux servir leurs intérêts particuliers, à l’exemple d’Avaaz. (asi)]

Source: Rt France

Laurent Obertone, auteur de La France Orange mécanique, soutient l’initiative de l’association Damoclès de récolter des signatures et exiger un référendum en France sur l’immigration. Selon un sondage, cette volonté est partagée par 76% des Français.

Laurent Obertone et l’association Damoclès s’associent dans une démarche peu courante en France : une pétition pour réclamer un référendum sur l’immigration. Lancée en octobre et relayée par l’hebdomadaire Valeurs actuelles, l’initiative a déjà récolté plus de 34 000 signatures en quelques jours.

Pour soutenir la démarche, l’essayiste polémique, auteur des ouvrages La France Orange mécaniqueGuerilla, et La France interdite, a écrit un texte sans concession et aux tonalités volontiers alarmistes, mais qui ravive le proche souvenir du dernier discours de Gérard Collomb en tant que ministre de l’Intérieur : «Nous approchons d’un point de rupture. Si les Français ne font rien, la France va peu à peu sombrer, de manière irréversible, dans les tensions et le morcellement sanglant du territoire français.»

Et l’auteur d’annoncer : «Attendez-vous d’abord, dans les mois qui viennent, à encore plus de délinquance, d’ultraviolence, à de nombreuses émeutes, partout sur le territoire. Peu à peu tous les standards de ce pays vont s’effondrer. Les forces de l’ordre seront dépassées. Notre pays sera débordé par ses fractions communautaires. Ce qui nous attend à court terme, c’est soit la guerre civile soit la partition irrémédiable de notre pays.»

Laurent Obertone revient également sur un sondage Ifop édifiant, datant du mois d’avril 2018. Il avait été demandé aux Français sondés de répondre à la question : «Vous, personnellement, souhaiteriez-vous être consulté par référendum pour donner votre avis sur la politique migratoire de la France ?» 76% des personnes interrogées avaient répondu positivement dont 43% «Oui certainement» et 33% «Oui probablement».

Source: Rt France

Imprimer