Des combattants de l’unité Azov, qui se sont rendus à l’usine sidérurgique Azovstal, marchent sur une route dans la ville portuaire de Marioupol, contrôlée par la Russie, en République populaire de Donetsk. Sputnik/Ministère russe de la Défense

Les combattants ukrainiens ont déposé les armes après avoir reçu un « signal » de Kiev, insiste le président.

RT –  21 mai 2022

« Les gars avaient reçu un signal de l’armée selon lequel ils avaient tout à fait le droit de sortir et de sauver leur vie », a déclaré M. Zelensky au média Ukraine 24 vendredi.

Le même jour, la Russie avait annoncé la libération totale d’Azovstal, affirmant que plus de 2 400 combattants ukrainiens, y compris leurs commandants, s’étaient rendus au cours de la semaine.

Ils ont déposé les armes sans aucune condition préalable à la suite de discussions avec les forces russes, selon Moscou. Les combattants blessés sont soignés à l’hôpital, tandis que les autres auraient été conduits dans des établissements pénitentiaires du Donbass.

Pendant le siège de l’aciérie, Moscou a insisté sur le fait que les soldats à l’intérieur subissaient de lourdes pertes, manquaient de nourriture et d’eau et voulaient se rendre, mais ne pouvaient le faire sans l’approbation du gouvernement ukrainien, craignant d’être traduits en cour martiale. Mais Kiev avait été réticent à donner l’ordre nécessaire.

Zelensky a affirmé que les services de renseignement ukrainiens avaient supervisé ce qu’il a décrit comme « le retrait des défenseurs d'[Azovstal], les préparatifs pour le dialogue, l’échange et ainsi de suite. »

« Nous allons les ramener à la maison », a-t-il dit à propos des combattants qui se sont rendus. Toutefois, le président a ajouté que beaucoup de choses dépendent du respect des engagements pris par l’ONU, la Croix-Rouge et la Russie.

Bien que Kiev ait déclaré précédemment qu’il n’y avait aucun moyen pour elle d’aider ceux qui se trouvent à l’intérieur d’Azovstal par des moyens militaires, M. Zelensky a déclaré qu’il avait été en pourparlers avec des partenaires étrangers pour fournir des armes qui pourraient permettre aux forces ukrainiennes d’atteindre l’aciérie.

De nombreux pilotes ukrainiens sont également morts en essayant de se rendre à Azovstal, a-t-il déclaré, ajoutant qu’il était prévu de larguer des médicaments et de la nourriture à l’usine.

« Il se passait beaucoup de choses qu’aucun d’entre nous ne pouvait commenter officiellement. Les couloirs aériens vers Azovstal faisaient défaut en raison des fortes défenses aériennes russes », a révélé le dirigeant ukrainien.

Marioupol a connu les combats les plus intenses depuis le début de l’opération militaire russe en Ukraine fin février, subissant d’immenses destructions. Moscou a annoncé la prise de la ville portuaire stratégique il y a un mois. Azovstal était la dernière poche de résistance ukrainienne dans la région, mais l’usine sidérurgique et son énorme réseau souterrain sont désormais également tombés sous le contrôle des Russes

Source: https://www.rt.com/russia/555877-zelensky-azovstal-surrender-ukraine/

Traduction Arretsurinfo.ch

Imprimer