Le Dr Nabil Antaki, nous écrit depuis Alep « restée sans internet depuis six semaines; seul 3 G fonctionne d’une façon irrégulière et lente », et où la situation ne fait que de s’aggraver pour les résidents que les groupes terroristes « bombardent maintenant en continu non plus avec des mortiers mais des fusées qui font encore plus de dégâts et de pertes humaines ».

Ou sont passés les envoyés spéciaux de Libération, du Monde, de France 24, d’I-Télé, de la RTS … qui dès l’été 2012 sont entrés illégalement en Syrie encadrés par les « fixeurs » d’une prétendue ASL, (un groupe que nous disions alors composé par de mercenaires financés et armés par le Qatar et l’Arabie saoudite) qui était en passe, à les en croire, de gagner la « bataille pour libérer Alep » ?

Où sont passés les Florence Aubenas, Benoist Pasteau, François Clauss, Adrien Jaulmes, Sebastien Faure, etc… [la liste est longue] dont les comptes rendus étaient de la pure propagande en faveur de l’ASL, qui devait tromper l’opinion publique, faire croire que les « rebelles de l’ASL » contrôlaient « la moitié d’Alep » et que cela était une très bonne nouvelle ? Ce sont des lâches. Depuis que la dure réalité éclate, ils se taisent face au calvaire d’une population civile agressée par les coupeurs de têtes, qui tente de survivre sous les fusées...[Silvia Cattori]


Dernières nouvelles d’Alep – 3 mai 2015

Depuis notre dernier message, la tension est montée de plusieurs crans à Alep avec la poursuite des bombardements [par les groupes terroristes soutenus depuis 2011 par les monarchies de Golfe, la France et les Etats-Unis – NdlR] des quartiers à majorité chrétienne. Comme à Sleiymaniye le 11 avril. Ensuite il y a eu le bombardement de la place Farhat [par les tirs des groupes terroristes … -NdlR] qui a causé de graves dégâts à la cathédrale Maronite et à l’évêché Grec-Catholique. Puis, c’était le tour de la cathédrale « des 40 martyrs » des arméniens orthodoxes qui a été rasée. Les jours suivants, les obus sont tombés sur la rue Costaski Homsi, la principale artère du centre-ville et le quartier Telal, abandonné, maintenant, par ses habitants. Avant-hier, le club d’Alep a été atteint. Hier. C’était le tour du quartier Siryane Al jadide. Aujourd’hui c’est le Mogambo… Beaucoup de personnes ont été tuées et blessées.

Beaucoup de familles ont quitté Alep pour aller se réfugier dans les villes du littoral.

L’eau et l’électricité sont toujours très rares quand elles ne sont pas coupée. ADSL est toujours interrompu depuis 40 jours. Seul les chanceux qui ont 3G ont accès à internet et encore! Avec un débit très lent et un accès très irrégulier.

Grace à Dieu, nous, les Maristes Bleus, n’avons pas eu de victimes dans nos rangs; ni parmi les bénéficiaires de nos différents programmes. Tous nos projets sont poursuivis malgré tout.

Nous recevons beaucoup de messages de solidarité et d’amitié sur Facebook et par e-mails auxquels il ne nous est pas possible de répondre. Nous vous en remercions.

Pour les Maristes Bleus

Nabil Antaki, le 3 mai 2015


Dernières nouvelles d’Alep – 19 avril 2015

A la suite du bombardement du quartier chrétien de Sleimaniye dans la nuit du vendredi 10 à Samedi 11 avril [parles groupes terroristes], des dizaines de personnes sont venus se réfugier chez nous chez les Frères. Certaines familles sont rentrées chez elles ; Sont restées celles dont l’appartement a été détruit. Nous avons suspendu nos activités pédagogiques cette semaine. Dans le cadre de notre projet « civils blessés de guerre », nous avons soigné gratuitement cette semaine sept blesses très graves. Certains sont toujours aux soins intensifs.

Les Alépins ont vécu cette semaine dans l’angoisse et la peur de nouveaux bombardements. Le quartier de Zahra ’a l’a été mardi et Seif Al Dawle hier. Beaucoup de familles ont quitté Alep pour se réfugier momentanément dans les villes du littoral (Tartous et Lattaquié) ou dans les villages de la vallée des chrétiens.

Internet (ADSL) est toujours interrompu depuis 26 jours. Seul marche le 3G d’une façon fantaisiste.

Nous avons quand même distribué « le Panier des Maristes Bleus » vendredi aux familles déplacées. Et nous avons maintenu la session du MIT sur «les techniques de négociation » avec 23 participants.

Aujourd’hui dimanche 19 avril, nous avons réuni tous nos bénévoles pour leur exprimer notre solidarité, leur remonter le moral et préparer avec eux la logistique au cas où, à Dieu ne plaise, d’autres évènements conduiraient les familles dont nous avons la charge à venir se réfugier chez nous.

Pour les Maristes Bleus

Nabil Antaki, le 19 avril 2015

Source: https://arretsurinfo.ch/la-population-dalep-sous-les-fusees-des-groupes-terroristes/

Imprimer